Pas de pitié pour les travailleurs: 2010, année maudite pour les jours fériés
Actualisé

Pas de pitié pour les travailleurs2010, année maudite pour les jours fériés

Exit le 1er mai, au revoir le 1er août et pas de congés de Noël non plus. C'est un vilain tour que joue le calendrier 2010 aux travailleurs. En Suisse romande, jusqu'à six jours fériés coïncideront avec un jour du week-end selon les cantons.

par
tpi

Le hasard du calendrier a mal fait les choses pour les travailleurs suisses en 2010. En effet, plusieurs jours fériés ou chômés tomberont sur un samedi ou un dimanche. Et la mauvaise blague commence très tôt, puisque le 2 janvier prochain, férié dans la plupart des cantons romands, arrivera un samedi.

La Fête du Travail passera également à la trappe pour une majorité d'employés, puisqu'elle sera célébrée le samedi 1er mai. Idem pour le 1er août qui tombera un dimanche. Et la liste ne s'arrête pas là.

Ainsi, c'est en fin d'année prochaine que la pilule devrait être la plus difficile à avaler. Car autant Noël que la Saint-Sylvestre seront célébrés sur les deux jours du week-end. Entre les 25 et 26 décembre 2010 et le 1er et le 2 janvier 2011, ce ne sont donc pas moins de quatre jours fériés qui ne seront pas compensés.

Et pour les cantons catholiques qui célèbrent l'Assomption le 15 août, le tableau est encore plus sombre. La Vierge sera effectivement fêtée un dimanche.

Au final, si l'on fait les comptes pour le canton de Fribourg, particulièrement défavorisé, ce sont six jours fériés qui seront rayés du calendrier 2010, et huit si l'on inclut les 1er et 2 janvier 2011.

Particularisme neuchâtelois

Ironie du sort, les autorités du canton ont choisi d’inscrire la Fête du Travail au calendrier des jours fériés pour la première fois en 2010. Dommage pour les travailleurs neuchâtelois, qui devront attendre 2012 pour profiter de leur 1er mai férié pour la première fois.

Ton opinion