Sport – Rétro 2017: 2017 en sport, c'était à peu près ça (5/12)
Actualisé

Sport – Rétro 20172017 en sport, c'était à peu près ça (5/12)

Comme tout le monde, «20 minutes» revisite l'actualité de l'année dans les derniers jours de décembre. Petit tour loin d'être exhaustif. Vraiment loin.

par
Robin Carrel
A l'image de Chadrac Akolo, le FC Sion a fini à terre.

A l'image de Chadrac Akolo, le FC Sion a fini à terre.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Les bêtisiers, c'est surfait, il y en a bientôt toute l'année sur vos différentes antennes de télévision. Les rétrospectives habituelles vous seront proposées par les agences de presse conventionnelles et par les chaînes TV qui feront ça bien mieux que nous. A «20 minutes», on a décidé de vous faire revivre l'actualité de 2017 à notre sauce. C'est parti pour le mois de mai.

- La 13e et puis plus

Le mythe a pris fin. Ils étaient partis en matinée du Valais avec un gros 14 dans le dos. Mais après avoir gagné 13 finales de Coupe de Suisse en 13 tentatives, le FC Sion a perdu face au FC Bâle (3-0). Ironie de l'histoire, il a fallu que cette partie se joue à Genève, canton d'un des ennemis héréditaires des supporters valaisans. Les hommes de Christian Constantin ont tenu une mi-temps, avant de sombrer en seconde période sur des réalisations de Delgado (47e), Traore (61e) et Lang en toute fin de partie. Comme un symbole, le club de Tourbillon reste donc bloqué à 13 succès, comme le nombre d'étoiles sur le drapeau. Et Dieu sait si, de ça, on en avait entendu parler... Le FCB, lui, avait déjà été sacré en Super League à la fin du mois d'avril.

- Dumoulin soulagé à plus d'un titre

Le cyclisme est un sport dont les scénarios ne peuvent que rarement être écrits à l'avance, et bien malin celui qui aurait pu deviner celui du dernier Giro. Plutôt catalogué en tant que rouleur, Tom Dumoulin a su répondre à presque toutes les attaques. Il a jugulé celles de ses adversaires somme toute assez facilement dans la haute montagne, mais a cédé comme tout un chacun face à une gastro foudroyante. En pleine épreuve, le Néerlandais a été pris de coliques et a dû s'arrêter dans un champ au bord de la route pour se soulager.

- Buemi fait le doublé en «France»

La Formule E a de la peine à se trouver une audience, mais les constructeurs semblent en être fous. Heureusement pour nous, comme ça Sébastien Buemi peut continuer à courir au plus haut niveau. En 2017, le Suisse a manqué le titre de peu, la faute à une étape new-yorkaise qu'il n'a pas pu honorer à cause de ses autres engagements. Mais le Vaudois a tout de même connu une saison pleine, avec notamment six succès, dont un doublé «français» entre Paris et Monaco. Même si les tracés sont quelquefois un peu étonnants et que les engins font le même bruit que la voiture télécommandée de votre petit-cousin (les mauvaises langues diront qu'ils vont à la même vitesse), il n'en reste pas moins que les images sont spectaculaires.

- La retraite de Dirk Kuyt

Il n'a pas l'image ripolinée du footballeur moderne obligé de se recoiffer après chaque contrôle de balle, mais les adeptes du vrai jeu de ballon ont tous versé une petite larme le 17 mai dernier. C'est le jour où l'international néerlandais a tiré sa révérence, sur un nouveau titre avec le Feyenoord Rotterdam. A 36 ans, le finaliste de la Coupe du monde 2010 peut apprécier son formidable CV, lui qui a marqué plus de 230 buts entre Utrecht, Liverpool, Fenerbahçe et Feyenoord. Bravo et merci pour tout M. Dirk Kuyt.

- Des champions de partout

C'est en général au mois de mai que sont couronnés les champions nationaux en football. Petit récapitulatif. Monaco, en France, le Real Madrid en Espagne, Chelsea en Angleterre, le Bayern Munich en Allemagne, la Juventus en Italie. Mais aussi Benfica au Portugal, Spartak Moscou en Russie, Celtic Glasgow en Ecosse, Red Bull Salzbourg en Autriche, FC Copenhague au Danemark, Budapest Honved en Hongrie, Olympiakos en Grèce, HNK Rijeka en Croatie, Partizan Belgrade en Serbie, Zeljeznicar Sarajevo en Bosnie, Viitorul Constanta en Roumanie, Ludogorets Razgrad en Bulgarie, Vitkoria Plzen en République tchèque et MSK Zilina en Slovaquie. J'en passe et pas vraiment des meilleurs.

Les épisodes précédents: pour janvier, cliquez ici, pour février, c'est par là, mars, ici et avril, en mettant votre souris .

Ton opinion