22e exécution de l'année au Texas
Actualisé

22e exécution de l'année au Texas

Un homme de 32 ans a été exécuté par injection létale pour la mort d'une femme qui a été l'une des quatre victimes d'un bar de l'est de cet Etat.

DaRoyce Mosley n'a jamais nié être entré dans ce bar de Kilgore en 1994 avec l'intention de braquer l'endroit. Toutefois, il a toujours affirmé que l'auteur de la tuerie était son oncle. L'oncle, Ray Mosley, aujourd'hui âgé de 44 ans, a opté pour le plaidé-coupable et a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

DaRoyce Mosley a déclaré qu'il avait à tort avoué les meurtres de Patricia Colter, 54 ans, de son mari Duane, 44 ans, d'Alvin Waller, 54 ans, et de Luva Congleton, 68 ans. Sandra Cash, alors âgée de 32 ans, qui travaillait dans le «Katie's Lounge», avait été atteinte d'une balle à la colonne vertébrale mais avait pu alerter la police.

Un jury du comté de Gregg a condamné DaRoyce Mosley pour le seul meurtre de Patricia Colter.

L'injection létale n'a pas été administrée à DaRoyce Mosley jusqu'à ce que la Cour suprême ait pris sa décision sur le dernier appel interjeté, soit cinq heures après l'heure initiale prévue pour l'exécution. Il a été exécuté environ une heure avant l'expiration de la date limite pour cette exécution.

Dans une dernière et brève déclaration, Mosley a déclaré qu'il avait apprécié l'amour et le soutien dont il a bénéficié au cours de toutes ces années. «Je vous verrai quand vous y serez aussi» a-t-il dit aux témoins de l'exécution dont sa mère et sa soeur. «Gardez la tête haute. Même chose pour tous ceux qui attendent dans le couloir de la mort. Gardez la tête haute et continuez à vous battre».

Alors que l'injection létale commençait à faire effet, Mosley a déclaré «je peux la sentir». Neuf minutes plus tard, son décès était prononcé à 22h57 locales. (ap)

Ton opinion