24e Montreux Volley Masters: Cuba s'impose
Actualisé

24e Montreux Volley Masters: Cuba s'impose

En s'imposant sur le fil face à l'Italie (3-2), Cuba s'est adjugé le 24e Montreux Volley Masters.

Les représentantes des Caraïbes renouent avec un succès attendu depuis 2001 sur les bords du Lac Léman et remportent un huitième succès. La Chine, lauréate de l'Allemagne en quatre sets, et l'équipe italienne complètent le podium.

Lors des précédentes éditions, il y avait toujours une finale lors du dernier jour. Mais pas cette année. Toutefois, en programmant Italie - Cuba, ce dimanche, les organisateurs avaient vu juste. Cette dernière partie a été à la hauteur de l'événement. Déjà grâce à son scénario fou, puisque les Cubaines ont réussi à remonter deux sets de retard pour s'imposer finalement après 1h44'.

Puis grâce à l'énergie déployée par les deux formations. Chacune à son tour a frappé de plus en plus fort en attaque, alors que chaque défense a été exceptionnelle en ramenant, par moment, des ballons impossibles. Une rencontre très spectaculaire qui a ravi les 1500 spectateurs présents dans la salle du Pierrier.

Toutefois, au final, c'est Cuba qui a remporté cette partie. La phalange d'An Estrella Perdomo a fait la différence grâce, une nouvelle fois, à un physique supérieur. Menée deux manches à rien par des Italiennes parfaitement en place tactiquement, elle a su relever la tête et a pu renverser la vapeur.

Les Cubaines ont pu s'appuyer sur leur large collectif à l'image des quatre joueuses qui ont terminé le match avec plus de onze unités à leur compteur. A noter notamment les 22 points de Daimi Ramirez et les dix contres effectués par Nancy Carrillo. Au sein de l'équipe transalpine, Lucia Bosetti (14 points) a confirmé ses bonnes dispositions. Et dire que l'attaquante de Sassuolo n'a que 19 ans...

Profitant de la défaite italienne, la Chine s'est emparé de la deuxième place finale. Lauréate l'an dernier à Montreux, les Asiatiques ont remporté leur dernier match au détriment d'une Allemagne très accrocheuse. Les championnes olympiques en titre, qui auront une sacrée pression lors de «leur» J.O., ont fait la différence grâce à des combinaisons magiques. La Chinoise Yimei Wang, avec 20 unités, a été à la hauteur de son titre de meilleure marqueuse du tournoi (90 points). Les Allemandes, elles, terminent pour la cinquième année consécutive au cinquième rang.

Enfin, les Pays-Bas ont remporté leur deuxième match en deux jours. Les filles d'Avital Selinger ont pris la mesure de la Serbie en cinq sets. Du côté serbe, la performance du trio magique Malagurski (16 pts) - Nesovic (24 pts) - Veljkovic (15 pts) n'aura servi à rien. Ces trois attaquantes sont âgées seulement de 17, 19 et 18 ans. (ats)

Ton opinion