Actualisé 20.09.2008 à 14:51

Botellones250 personnes à Winterthour et deux douzaines à Zurich

Le retour du froid n'a pas freiné les amateurs de «botellones».

Dans la nuit de vendredi à samedi, quelque 250 personnes se sont réunies à Winterthour pour fêter et boire en plein air et environ deux douzaines d'autres à Zurich.

A Winterthour, répondant à une invitation sur Internet, les participants au «botellón» se sont retrouvés dans une rue du centre- ville où ils ont allumé un feu. Une personne a tenté de l'éteindre, mais elle s'est fait prendre à partie par des inconnus, qui l'ont légèrement blessée.

Ce n'est qu'à 3 heures du matin que les pompiers ont finalement éteint le feu, sous protection de la police municipale. Celle-ci a justifié samedi son intervention par le fait qu'un groupe d'autonomistes voulait continuer à occuper les lieux. Une seconde personne a par ailleurs été blessée à la tête avec une bouteille.

A Zurich, ce sont entre vingt et trente personnes qui se sont réunies durant deux heures dans un parc de la rive droite du lac, a indiqué à l'ATS le porte-parole de la police municipale René Ruf. Aucun incident

n'a été signalé.

«Botellon» annulé à Fribourg

Un «botellon» prévu prochainement à Fribourg a été annulé par son organisateur. Ce dernier a pris cette décision après avoir rencontré samedi le Préfet de la Sarine et le conseiller communal en charge de la police locale. Il s'est engagé à publier l'information sur le site Facebook.

Une telle fête, où de nombreux jeunes se réunissent pour consommer de l'alcool sur la voie publique, aurait été une première à Fribourg, a précisé à l'AP Carl-Alex Ridoré, Préfet de la Sarine. Le jeune adulte qui voulait organiser le «botellon» a été sensibilisé aux problèmes liés à une telle manifestation, que ce soit au niveau de la sécurité, de la gestion des déchets ou en termes de santé publique, ainsi que de la responsabilité qu'il endossait.

«Il a assez rapidement reconnu n'avoir pas forcément mesuré toutes les implications», selon Carl-Alex Ridoré. Pour éviter que des personnes se réunissent en dépit de l'annulation, ce dernier n'a pas voulu préciser la date initialement prévue pour le «botellon».

Source: SDA/ATS/AP

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!