Mexique: 26 morts dans l'incendie d'une usine de gaz
Actualisé

Mexique26 morts dans l'incendie d'une usine de gaz

Au moins 26 personnes sont mortes mardi dans le gigantesque incendie d'une unité de réception et de distribution de gaz appartenant à l'entreprise pétrolière mexicaine Pemex.

L'accident a mobilisé un grand nombre de pompiers.

L'accident a mobilisé un grand nombre de pompiers.

«Malheureusement le nombre des travailleurs décédés dans l'accident de ce matin à Tamaulipas (Etat mexicain du nord-est) est passé à 26», a déclaré Pemex dans un message posté sur Tweeter.

«Quatre victimes étaient des salariés de Pemex et les 22 autres appartenaient à des sociétés sous-traitantes», a précisé la compagnie dans un second message.

De son côté, la Croix-Rouge mexicaine a ajouté qu'une quarantaine de personnes ont été blessées dans l'incendie, sans indiquer si certaines avaient ensuite succombé.

L'incendie s'est déclaré mardi matin dans une unité de réception et de distribution de gaz condensé, située près d'une route reliant les localités de Reynosa (Etat du Tamaulipas) et de Monterrey (Etat du Nuevo Leon), dans le nord-est du pays.

Pemex a précisé avoir mis en place un plan d'urgence prévoyant notamment la fermeture immédiate de toutes les vannes de l'unité concernée et l'envoi de pompiers qui sont parvenus à éteindre l'incendie deux heures après son déclenchement.

Gaz liquide

Cette unité réceptionne du gaz liquide en provenance de la région de Burgos (Tamaulipas) qu'elle redistribue vers les unités de production d'hydrocarbures de Pemex dans la région.

«Un camion citerne était en train de charger du combustible dans l'une des unités de stockage et une des valves de sécurité qui lient le tuyau d'approvisionnement a pu avoir un problème, provoquer une étincelle à l'origine de deux explosions», a indiqué aux journalistes Guillermo Lopez un membre des équipes de maintenance.

Les flammes ont atteint jusqu'à 40 mètres de hauteur et pouvaient être observées depuis le poste-frontière entre Reynosa et la ville américaine de Mc Allen, selon des images de la chaîne de télévision Milenio.

Cet accident est le plus grave dans une installation de Pemex depuis le 19 décembre 2010, quand l'explosion d'un oléoduc, provoquée par une perforation clandestine destinée à détourner du pétrole, avait provoqué 29 morts et plus de 50 blessés dans le village de San Martin Texmelucan (centre du Mexique).

Tragique accident en 2007

En octobre 2007, 21 travailleurs de Pemex étaient morts la plupart noyés après s'être jetés dans la mer, pris de panique après l'annonce d'une fuite de gaz sur la plateforme Usumacinta, dans le Golfe du Mexique.

Pemex, qui fournit quelque 40 pour cent des revenus du Mexique et qui a été la 4e entreprise pétrolière mondiale, a vu sa production régresser au cours des quinze dernières années pour tomber à la 11e place, avec 2,55 millions de barils de pétrole par jour en 2011. (afp)

Ton opinion