3 astuces pour démasquer un mâle toxique à fuir au premier rencard

Un anthropologue américain liste sur TikTok trois choses auxquelles une femme doit faire attention lors de rendez-vous amoureux.

Un anthropologue américain liste sur TikTok trois choses auxquelles une femme doit faire attention lors de rendez-vous amoureux.

Getty Images
Publié

Relations amoureuses3 astuces pour démasquer un mâle toxique à fuir au premier rencard

Dans une vidéo, un anthropologue américain pointe trois traits de caractère auxquels une femme doit faire attention quand elle flirte avec un homme.

par
Nina Seddik

Ne pas se perdre dans la jungle du dating peut s’avérer compliqué. Pour aider à y voir plus clair et augmenter ses chances de rencontrer la bonne personne, Macken Murphy, anthropologue et auteur américain diplômé de l’Université d’Oxford, a publié une vidéo sur TikTok le 14 janvier dernier. Dans cette séquence, visionnée 1,7 million de fois, l’Américain relève trois choses auxquelles les femmes hétérosexuelles doivent prêter attention chez un homme.

1. Il n’a aucun ami

Selon Macken Murphy, les amitiés masculines seraient faciles à entretenir. Si un homme n’a aucun ami, cela serait donc mauvais signe. «C’est un peu triste à dire, mais les amitiés masculines sont beaucoup plus faciles à garder que les relations amoureuses hétérosexuelles, affirme l’anthropologue. Et donc, si un homme ne peut pas faire durer une amitié masculine, c’est un signal fort qu’il sera probablement incapable de le faire avec vous également.»

2. Son père est infidèle

Son père a trompé sa mère à de multiples reprises? Fuyez! C’est en tout cas ce que conseille Macken Murphy. «C’est en partie génétique, selon certaines recherches. Cela signifie qu’un homme dont le père est infidèle est plus susceptible de vous tromper.»

Une étude américaine publiée dans «Psychology Today» en 2017 démontrait que les personnes dont les parents avaient été infidèles étaient davantage susceptibles de l’être à leur tour. Une autre étude australo-suédoise, dont les résultats ont été révélés en 2015 dans la revue scientifique «Evolution And Human Behavior», est arrivée à identifier le gène Avpr1A, qui serait responsable de l’infidélité. Celle-ci serait héréditaire chez 63% des hommes et 40% des femmes.

3. Il vous dénigre

Un troisième conseil évident qui n’est, pourtant, pas toujours suivi, selon Macken Murphy. L’anthropologue cite le psychologue américain David Buss selon lequel un homme qui n’accorde pas d’importante à la camaraderie aura tendance à dénigrer les femmes. «Le troisième signal d’alarme est donc un gars qui vous dénigre. N’intériorisez pas ses signaux, reconnaissez-les pour ce qu’ils sont: un signal fort indiquant que vous pouvez faire mieux», prévient-il. 

Ton opinion

44 commentaires