3 milliards contre les nuisances sonores

Actualisé

3 milliards contre les nuisances sonores

Les mesures de lutte contre les nuisances sonores dues au trafic routier devraient encore coûter trois milliards de francs d'ici au délai fixé pour leur réalisation, en 2018.

L'accent doit maintenant être mis sur les routes secondaires.

Pour la première fois, l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a réalisé, en collaboraton avec l'Office fédéral des routes, une étude qui dresse un état des lieux dans le domaine de la lutte contre le bruit. L'OFEV relève que depuis l'entrée en vigueur de la loi sur la protection de l'environnement en 1985, un milliard de francs a déjà été investi. Mais ce sont surtout les routes nationales qui en ont bénéficié (750 millions).

Dans un communiqué diffusé mercredi, l'OFEV note également que 85% des sommes allouées ont servi à construire des parois antibruit et à recouvrir certains tronçons. Selon l'OFEV, il s'agit maintenant d'investir davantage dans des mesures qui diminuent l'émission de bruit elle-même, comme la pose de revêtements absorbants.

L'utilisation de pneus plus silencieux et la réduction de la vitesse doivent également être encouragées. Les mesures qui s'attaquent à la source du bruit présentent d'ailleurs un meilleur rapport coût-efficacité, indique l'OFEV. (ats)

Ton opinion