Ressources humaines: 30% des salariés inquiets pour leur emploi
Actualisé

Ressources humaines30% des salariés inquiets pour leur emploi

Environ un tiers des salariés suisses craignent pour leur emploi, révèle le baromètre 2011 des ressources humaines.

Selon une étude de l'Université de Zurich et de l'EPF de Zurich, près d'un tiers des salariés suisses craignent pour leur emplois. Le contexte économique moins favorable au moment du sondage explique en partie ce résultat.

En avril 2010, 20% des employés en Suisse se faisaient «un peu» et 10% «beaucoup de soucis» pour leur place de travail, indique l'étude qui portait sur les thèmes de l'insécurité et de la confiance. Un salarié sur deux était en outre inquiet face à la charge croissante de travail.

Pour la première fois, le baromètre annuel a décelé une très importante valeur donnée à une rémunération adaptée. Jusque-là, les employés donnaient la priorité à la satisfaction au travail et à l'identification avec l'entreprise, rappellent jeudi les deux hautes écoles dans un communiqué.

Près de 30% des personnes interrogées étaient inquiètes à propos de leurs perspectives de carrière et de la perte grandissante de leur influence. Pour redonner confiance aux salariés, les chercheurs recommandent aux employeurs de leur donner plus de possibilité de participer aux affaires et de faire davantage le point avec eux sur leurs performances.

Le baromètre suisse des ressources humaines est réalisé chaque année sur la base d'un sondage. Pour la dernière édition, 1124 Alémaniques et 355 Romands ont été interrogés en ligne.

(ats)

Ton opinion