Pendant des funérailles: 30 morts dans un attentat-suicide au Pakistan

Actualisé

Pendant des funérailles30 morts dans un attentat-suicide au Pakistan

Un attentat-suicide commis lors des funérailles d'un dirigeant chiite a fait 30 morts et plus de 60 blessés dans le nord-ouest du Pakistan vendredi.

Par ailleurs, trois personnes ont été tuées dans des émeutes qui ont suivi l'attaque dont la responsabilité n'a pas été revendiquée.

D'après des témoins, un homme a fait sauter sa charge explosive au milieu d'une foule de 1.000 personnes rassemblées dans la localité de Dera Ismail Khan pour les funérailles de Sher Zeman, un chef chiite tué par balles la veille.

Peu après, des tirs ont éclaté et des membres de la communauté chiite, en proie à la colère, ont ouvert le feu sur des policiers envoyés sur place, a précisé Ishtiaq Marwat, porte-parole de la police. Un autobus a été incendié par les émeutiers.

Au moins 30 personnes sont mortes dans l'attentat, et trois autres dans les violences qui ont suivi, a déclaré le Dr Farid Mahsud, qui a fait état de plus de 60 personnes blessées dans la déflagration. Toutes ont été transportées dans le principal hôpital de la ville.

A la nuit tombée, l'ordre avait été rétabli par les soldats qui patrouillaient dans les rues, selon Nemat Ullah, un responsable de la police.

Des attaques visant la communauté chiite au Pakistan ont été commises ces dernières années par des extrémistes sunnites.

Samedi matin, un homme au volant d'une voiture piégée est mort après avoir semble-t-il déclenché prématurément sa bombe à Laki Marwat, une ville du nord-ouest du pays, selon le chef des forces régionales de police, Habib Khan. «Nous essayons de déterminer s'il y avait un ou deux hommes à l'intérieur» du véhicule, a-t-il dit. (ap)

Ton opinion