Assurance invalidité: 300 cas de fraude découverts en 2010

Actualisé

Assurance invalidité300 cas de fraude découverts en 2010

Quelque 300 fraudeurs à l'assurance invalidité ont été pincés en 2010, alors que 2010 enquêtes sur des cas suspects ont été bouclées. L'AI va réduire ou supprimer les prestations des intéressés.

L'équivalent de 220 rentes entières a été économisé, soit 5,6 millions de francs par an.

La statistique confirme que la fraude ne concerne qu'une part minime des quelque 450'000 bénéficiaires de l'assurance. Mais la lutte contre les abus évite toute perception indue de rentes et permet à la population d'avoir confiance dans la gestion de l'AI, justifie l'Office fédéral des assurances sociales mardi dans un communiqué.

En tout, 2250 nouveaux cas suspects ont suscité l'ouverture d'une enquête. Les soupçons se sont confirmés dans 300 cas, dont 40 à la suite d'une surveillance. Dans 30 cas, les offices AI ont réclamé la restitution des prestations et ont porté plainte.

Les coûts générés par les enquêtes se sont élevés à 7,15 millions. Par extrapolation, les économies obtenues - 5,6 millions par an - atteindraient 80 millions en tenant compte de la durée moyenne de perception jusqu'à la retraite. Les dépenses annuelles de l'assurance invalidité se montent 9,2 milliards de francs. (ats)

Ton opinion