3000 jeunes Vaudois rament pour s'en sortir

Actualisé

3000 jeunes Vaudois rament pour s'en sortir

La Journée mondiale du refus de la misère a eu lieu hier à Saint-François. La question touche aussi les jeunes entre 18 et 25 ans.

En 2005, ils étaient 3000 à bénéficier d'une aide sociale, soit 5% de cette classe d'âge dans le canton. Un nombre en augmentation depuis la fin des années 1990.

L'absence de formation professionnelle explique en partie cette situation, selon Xavier Santos, de l'Association des familles du quart monde. A 25 ans, Frédéric Moser est de cet avis. Après une scolarité difficile, il n'a obtenu aucun certificat d'études.

Résultat: c'est l'aide sociale dès 18 ans. «Difficile de s'insérer dans le marché du travail. Mais j'ai toujours été actif dans des associations, avec dignité.» Depuis 2001, il bénéficie de l'assurance invalidité.

(dbo)

Ton opinion