Alpes vaudoises - 36 heures au coeur des vignes et des montagnes
Au château d’Aigle, le chasselas est roi.

Au château d’Aigle, le chasselas est roi.

José Crespo
Publié

Alpes vaudoises36 heures au cœur des vignes et des montagnes

De délicieuses spécialités et quelques gorgées de chasselas vous attendent sur le chemin menant d’Aigle à Leysin.

par
Martin Hoch

Itinéraire de la première journée.

9:00

Au milieu des vignes lumineuses et de leur doux parfum, on emprunte la route des vins allant d’Ollon à Aigle. Dans les jardins et les allées, la promenade est ponctuée de sculptures de l’exposition Ailyos.

Jean-François Gailloud

11:00

À l’ombre de la tonnelle couverte de vignes de La Pinte du Paradis et entourée de terrasses viticoles, on déguste un menu gourmand accompagné d’un verre de vin local avant d’entamer l’après-midi du bon pied.

13:00

Au château, en face, on plonge dans l’univers du chasselas: on découvre de manière interactive comment ce cépage développe sa saveur sucrée puis, récolté et transformé, devient un délicieux vin blanc sec.

15:00

Avec beaucoup de passion et de créativité, Christine et Stéphanie Delarze, mère et fille, transforment les raisins sucrés de leurs terrasses viticoles en vin raffiné. Une fois versé, le chasselas Aigle présente des notes légèrement fruitées au nez et au goût sec et frais en bouche.

17:00

On prend le train à crémaillère vert citron jusqu’à Leysin et on marche jusqu’au chalet Les Fers, où Christophe Rod sert des spécialités locales et françaises telles que la saucisse vaudoise ou le foie gras.

23:00

Au Grand Chalet, à Leysin, on s’installe dans un lit moelleux. Bien au chaud sous les couvertures, on s’endort au son du murmure de la forêt.

Itinéraire de la deuxième journée.

9:00

En quelques minutes, le téléphérique nous conduit au sommet de la Berneuse, en contrebas des sommets découpés de la Tour d’Aï, d’où nous attend une magnifique vue sur les sommets vaudois et les chaînes du Mont-Blanc et des Dents du Midi.

11:00

Le sentier zigzague jusqu’à la Chaux de Mont, au pied de la Tour d’Aï. Les plus téméraires peuvent désormais s’équiper d’un casque et d’un baudrier d’escalade et suivre la via ferrata qui court le long du rocher, jusqu’au sommet. On retourne ensuite à pied à la Chaux de Tompey.

16:00

Avant de rentrer, on rapporte un petit bout d’Alpes vaudoises en remplissant son baluchon de douceurs Chocokiel. Avec le lait de brebis local, le chocolatier Ezequiel crée les meilleurs chocolats, pralines et pâte à tartiner qui soient.

Davantage d’informations sur le site de l’office du tourisme.

Ton opinion

0 commentaires