Actualisé 03.07.2012 à 19:08

Tour de France 3e étape: Sagan encore vainqueur

Le Slovaque Peter Sagan (Liquigas) a remporté la 3e étape du Tour de France, mardi, à Boulogne-sur-Mer, son deuxième succès depuis le départ. Fabian Cancellara a conservé le maillot jaune de leader.

Peter Sagan (Liquigas) est irrésistible. Le Slovaque s'est imposé à Boulogne-sur-Mer lors de la 3e étape du Tour de France. Fabian Cancellara (RadioShack) conserve le maillot jaune de leader.

Déjà victorieux de la 1re étape, Peter Sagan (22 ans) a récidivé de manière impériale dans une arrivée en légère côte qui lui convenait parfaitement. Le maillot vert a précédé d'une seconde Edvald Boasson Hagen (No) et son compatriote Peter Velits. Les Suisses ont pris les places d'honneur, Cancellara terminant au 4e rang juste devant Michael Albasini.

Néophyte du Tour, Sagan a enlevé son... 14e succès de la saison et a conforté son maillot vert du classement par points, l'objectif annoncé par le champion de Slovaquie. Interrogé sur la date de son prochain succès, le vainqueur du jour a esquivé: «Je ne regarde pas aussi loin devant. Je regarde la veille au soir, une étape après l'autre.»

Nombreuses chutes

Tout s'est joué en fin de course dans une étape de 187 km, avec trois côtes placées dans les 16 derniers kilomètres. Le dernier rescapé de l'échappée du jour, l'Ukrainien Grivko, a été repris à 6,5 km du but. Peu après, Sylvain Chavanel a attaqué avec l'espoir de ravir le maillot jaune à Cancellara. Le Français a compté jusqu'à 12'' d'avance, mais il a coincé dans l'ultime kilomètre.

Plusieurs chutes se sont produites sur des routes souvent étroites et piégeuses. Le Team Sky de Bradley Wiggins a perdu le Biélorusse Kanstantin Sioutsou, touché à un genou. Une deuxième chute a retardé Richie Porte, Mark Cavendish et Christian Knees. Enfin, dans la côte d'arrivée, Christopher Froome s'est fait une frayeur dans une chute provoquée par Oscar Freire. Il est tombé contre la barrière et a obligé Wiggins à mettre pied à terre. Sans conséquence puisque l'incident est arrivé dans le dernier kilomètre, mais éprouvant pour les nerfs.

«Ca va, je n'ai rien», s'est contenté de dire l'Anglais qui sent bien que l'événement n'est pas maîtrisé par son équipe alors que Cadel Evans, lui, ne connaît aucun souci, rappelant d'ailleurs la fortune qui fut la sienne l'an dernier en première semaine.

Voeckler souffre

Cette 3e étape a en été très éprouvante pour Thomas Voeckler. Souffrant à nouveau du genou qui a contrarié sa préparation, le Français a passé la journée à l'arrière du peloton «en pédalant seulement de la jambe gauche» et confirme qu'une performance comparable à celle de l'an dernier - quatrième du général après dix jours en jaune - lui est impossible. Il a d'ailleurs perdu plus de sept minutes mardi.

Victime d'une clavicule cassée lors d'une des nombreuses chutes de la journée, l'Espagnol Jose Joaquim Rojas, longtemps en lice l'an passé pour le maillot vert, a été contraint à l'abandon.

Mercredi, la 4e étape conduira le peloton d'Abbeville à Rouen (214,5 km), sur un tracé quasi tout plat qui devrait convenir aux sprinteurs. (ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!