Chiens agressifs: 4.300 accidents par morsure de chien en 2007
Actualisé

Chiens agressifs4.300 accidents par morsure de chien en 2007

Les chiens ont planté leurs crocs dans la chair humaine presque autant de fois l'an dernier qu'en 2006.

Certaines races se montrent plus enclines à mordre que d'autres. Mais le rôle joué par le propriétaire pourrait être tout aussi important, a indiqué jeudi l'OVF.

La statistique 2007 répertorie 2678 cas de morsures chez l'homme, 1613 chez d'autres chiens et 309 cas d'annonce de canidés au comportement agressif. Dans plus de mille cas, les offices vétérinaires cantonaux sont intervenus.

Pour la première fois, les chiffres de l'Office vétérinaire fédéral (OVF) permettent de distinguer entre plus de 200 races différentes. Les variétés les plus représentées sont aussi celles qui ont provoqué le plus d'accidents. Mais certains types de chiens restent plus dangereux que d'autres.

Si on compte en moyenne 0,9 morsure pour 100 chiens, ce taux monte à 8,5 chez l'American Pitbull Terrier. Il s'élève à 3,8 chez le Rottweiler, à 2,6 chez le Doberman et 2 chez les bergers allemands. A noter cependant que l'American Pitbull Terrier a tendance à s'attaquer aux autres chiens, plus qu'à l'homme.

Un molosse peut aussi se cacher dans la peau d'un caniche. Les petits toutous sont en effet à l'origine d'un accident sur quatre sur des enfants, premières victimes des canidés méchants. La moitié des morsures sur des moins de 10 ans sont localisées à la tête et à la gorge.

Animal ou propriétaire ?

La statistique ne répond pas à la question de savoir si la faute est à chercher chez le chien ou chez son propriétaire. «Il est tout à fait possible qu'un Pitbull mis dans les mains d'un détenteur compétent ne représente pas de risque plus élevé. La question à poser est donc plutôt de savoir comment faire pour que de tels chiens soient placés entre de bonnes mains», note le directeur de l'OVF Hans Wyss sur son blog.

Et de rappeler les mesures déjà prises. Les chiens doivent être identifiés et enregistrés. Dès l'automne, tous les détenteurs de nouveaux chiens devront en outre suivre un cours. «Reste à examiner si ces mesures sont suffisantes» pour les chiens les plus agressifs, poursuit Hans Wyss. (ats)

Ton opinion