Psychologie: 4 situations du quotidien inconsciemment stressantes

Certains moments de la journée peuvent être sources d’angoisses, notamment certains appels téléphoniques.

Certains moments de la journée peuvent être sources d’angoisses, notamment certains appels téléphoniques.

Pexels/Polina Tankilevitch
Publié

Psychologie4 situations du quotidien inconsciemment stressantes

Certaines situations du quotidien peuvent déclencher du stress, sans même que l’on s’en rende compte. Voici comment les reconnaître et mieux les appréhender.

Geraldine Bidermann
par

Un licenciement, un diagnostic grave ou une naissance sont autant de bouleversements qui sont naturellement sources de stress, d’angoisses et d’inquiétudes. Sans compter les petits changements du quotidien, dont on a souvent tendance à ignorer l’impact.

Avant de pouvoir prendre ses distances par rapport à une situation stressante, il faut en prendre conscience.

Avant de pouvoir prendre ses distances par rapport à une situation stressante, il faut en prendre conscience.

Pexels 7 Kevin Malik

Vous angoissez peut-être à l’idée de faire des cauchemars la nuit ou vous avez du mal avec le rythme effréné du matin. Ces moments transitoires sont décrits par les spécialistes comme des instants dans lesquels une chose prend fin et une autre commence. Il peut autant s’agir d’un bref instant dans une journée, par exemple l’heure du coucher, que de périodes plus longues, comme la fin des vacances. Nous allons aborder quelques-uns de ces moments transitoires et vous donner quelques astuces pour mieux les appréhender.

La tombée de la nuit

Les pensées négatives viennent généralement hanter nos esprits, la nuit. Il existe plusieurs théories pour expliquer ce phénomène, dû, d’après les chercheurs, à notre cerveau d’homme préhistorique. En effet, à l’époque où l’être humain dépendait de la chasse et de la cueillette pour survivre, il devait rester vigilent et à l’affût du moindre danger avant de fermer l’oeil. À quatre heures du matin, petits et gros soucis ont de surcroît tendance à être décuplés, vu que le corps est au repos à ce moment-là. Un état que l’on doit notamment à l’hormone de la mélatonine qui a tendance à grimper durant la nuit. Si nous sommes en état d’éveil à ce moment-là, la concentration élevée de mélatonine entraîne des troubles de l’humeur, et une baisse de confiance en notre capacité à résoudre des problèmes.

La nuit est parfois comparable à un l’arrivée d’un violent orage.

La nuit est parfois comparable à un l’arrivée d’un violent orage.

Pexels / Renan Cajali

La fin d’un moment agréable

Vous préparez et vous réjouissez peut-être depuis des semaines des prochaines vacances en famille. Mais à peine le séjour entamé, vous commencez à ruminer en vous disant que les vacances sont déjà presque terminées.

Les vacances si longuement planifiées ont à peine commencé qu’elles sont déjà presque terminées.

Les vacances si longuement planifiées ont à peine commencé qu’elles sont déjà presque terminées.

Pexels / Alex Azabache

Cela peut être dû au fait que vous ayez passé un superbe moment et que vous ne vouliez pas qu’il se termine. Ou à l’inverse, que vos attentes étaient trop élevées et n’ont pas été satisfaites. Cela entraîne un sentiment de déception et déclenche des tensions, de l’irritation, voire de l’angoisse.

La présence de certaines personnes

Imaginez: la concentration est à son maximum. Vous êtes en train d’éplucher les mails dans votre boîte de réception quand votre chef se pointe subitement à votre bureau, vous demandant si vous avez du temps à lui accorder. Votre belle-mère a essayé de vous appeler. Que vous évoquent ces scénarios? Certaines personnes déclenchent en nous des tensions que nous n’arrivons pas forcément à identifier, mais qui sont inconsciemment très éprouvantes. Une autre situation serait de faire bonne figure à une soirée, alors qu’on n’est pas d’humeur à faire la fête.

Y-a-t-il des personnes dans votre entourage qui vous stressent?

Y-a-t-il des personnes dans votre entourage qui vous stressent?

Pexels / Sora Shimaz

Petits et gros dilemmes

Premier cas de figure: vous êtes en télétravail, vous êtes censé(e) participer à une réunion sur Zoom  et savez que votre enfant malade se réveillera de sa sieste au même moment. Autre cas de figure: vous avez accepté l’invitation au mariage d’un membre éloigné de la famille. Sauf que, le même week-end, vous recevez une autre invitation à l’anniversaire de l’une de vos meilleurs amies. Vous sentez le stress monter?

Remèdes à ces situation stressantes

À partir du moment où l’on sait reconnaître ces moments, il est possible de mieux les appréhender. Par exemple, si la tombée de la nuit a un côté anxiogène, il peut être utile, en début de soirée, de se poser un moment et de faire des exercices de respiration. Si vous êtes submergé(e) par la tristesse à l’idée que les vacances se terminent bientôt, il est conseillé d’avoir recours à des techniques pour se recentrer sur l’instant présent.

Être capable de reconnaître des situations qui sont sources de stress ou de tristesse permet de mieux les appréhender. En parler à quelqu’un crée généralement un soulagement, même s’il ne s’agit que de peurs diffuses.

Être capable de reconnaître des situations qui sont sources de stress ou de tristesse permet de mieux les appréhender. En parler à quelqu’un crée généralement un soulagement, même s’il ne s’agit que de peurs diffuses.

Pexels / Cottonbro

Quoi qu’il en soit, il est important de garder à l’esprit que l’on n’est pas seul(e) à être en proie à ce genre d’angoisses. Si vous devez participer à une réunion sur Zoom alors que votre enfant est réveillé, il ne faut pas oublier que des milliers d’autres personnes ont déjà vécu ce genre de situation. En prenant conscience du fait que, dans une situation donnée, tout un chacun éprouverait les mêmes émotions, vous vous autorisez certains sentiments et les laisser exister. De quoi éventuellement trouver la force de passer ce satané coup de fil à la belle-mère. Après tout, accomplir des tâches, est aussi une façon de prendre soin de soi.

Ton opinion

5 commentaires