Circulation: 40% des Alémaniques ont déjà pédalé bourrés
Actualisé

Circulation40% des Alémaniques ont déjà pédalé bourrés

Un sondage sur les mauvaises habitudes des cyclistes d'outre-Sarine révèle que beaucoup n'hésitent pas à prendre le guidon avec un verre dans le nez. Surtout les hommes.

par
dmz
La carte des ivresses, vols, de la circulation sans casque et des fous du guidon.

La carte des ivresses, vols, de la circulation sans casque et des fous du guidon.

Début mai, le site de vente en ligne tutti.ch a lancé une enquête en ligne, avec pour but de comprendre les comportements des cyclistes sur la route. La raison? La plateforme compte actuellement environ 5400 petites annonces dans la catégorie «Vélos» et le terme fait partie des plus recherchés sur le site. Cinq cents personnes de Suisse alémanique, âgées de 14 à 65 ans, ont été interviewées. La région a été découpée en cinq subdivisions: Bâle-Soleure, Argovie, Zurich-Schaffhouse, Berne, Suisse centrale et Suisse orientale.

Et les réponses ont de quoi surprendre: 40% des hommes ont avoué avoir déjà pédalé au moins une fois en état d'ébriété. 23% ont admis l'avoir fait plusieurs fois. Trois quarts des femmes en revanche, jurent ne l'avoir jamais fait.

En comparaison régionale, les Bâlois (Ville et Campagne) et les Soleurois interrogés arrivent en première place (20% d'ivresse au guidon au moins une fois), juste devant les Argoviens (17%) et les Bernois (14%).

Vols réguliers

Les cyclistes souffrent aussi de l'insécurité: 27% des Argoviens sondés se sont déjà fait voler leur monture. Pas moins de 23% des Bernois et de 15% des Bâlois et Soleurois ont déjà vécu la même mésaventure. Avec seulement 9% de vols, la Suisse orientale est la région la plus sûre.

Quant à la conduite sans casque, le constat est édifiant: les Bâlois, Argoviens et Bernois sont les champions de la conduite tête nue (environ 50% des sondés ne se protègent pas), suivis des Zurichois (37%), des Suisses de l'est (34%) et des Suisses du centre (23%).

Enfin, les champions du «hooliganisme à deux-roues» (non-respect des règles de circulation, zigzag entre les piétons, etc.) sont les Zurichois, avec 45% des sondés qui avouent tout faire pour se faire respecter. Dans les autres régions, les pourcentages varient de 2 à 12%.

Ton opinion