Subventions fédérales: 4000 paysans encaissent plus de 100'000 francs
Actualisé

Subventions fédérales4000 paysans encaissent plus de 100'000 francs

Malgré les réticences à livrer des chiffres sur les paiements directs à la paysannerie, les langues se délient. Le constat est surprenant, selon le «Blick».

par
rga
Dans les régions de montagne, plus de 2000 domaines touchent des subventions de plus de 200 000 francs par an.

Dans les régions de montagne, plus de 2000 domaines touchent des subventions de plus de 200 000 francs par an.

L'agriculture revient chère aux contribuables suisses. Bon an, mal an, Berne verse près de 2,7 milliards de francs sous forme de paiements directs à 52'000 exploitations agricoles. Cela revient en moyenne à une somme de 50'000 par train de ferme.

Seul problème: l'Office fédéral de l'agriculture n'a jamais voulu indiquer qui touchait exactement quoi. La raison invoquée pour maintenir ce que certains considèrent comme une sorte de «secret d'Etat» est la protection des données.

Le «Blick» vient de publier de nouveaux chiffres qui se réfèrent à l'année 2009:

-3893 domaines ont obtenu entre 100'000 et 200'000 francs. 1307 d'entre eux sont situés en plaine, 549 en altitude moyenne et 2037 dans les régions de montagne;

-160 exploitations ont obtenu des subventions de plus de 200'000 francs, mais une majorité de cette catégorie n'a pas bénéficié de plus de 300'000 francs.

Vu la lenteur avec laquelle l'administration se plie aux exigences de la politique d'être plus transparente dans sa communication, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga (PS) n'a pas hésité, il y a deux semaines, à exiger du Conseil fédéral qu'il soit plus «transparent» en matière d'information concernant les paiements directs à la paysannerie. Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann (PLR) s'est engagé à faire examiner cette question.

Ton opinion