Mexique: 407'000 fr. de récompense pour le meurtre d'un journaliste

Actualisé

Mexique407'000 fr. de récompense pour le meurtre d'un journaliste

Le gouvernement mexicain a offert jeudi 407'000 francs de récompense pour des renseignements sur les meurtriers d'un journaliste abattu mardi.

C'est la première initiative de ce genre depuis 25 ans dans le pays.

«C'est la première fois qu'on offre une récompense pour des renseignements sur la mort d'un journaliste sous le gouvernement actuel», a déclaré à l'AFP un collaborateur du Parquet, en citant un précédent en 1984. Le gouvernement du président conservateur Felipe Calderon a pris ses fonctions en décembre 2006.

Le corps d'Eliseo Barron, 36 ans, journaliste des quotidiens régionaux «La Opinion» et «l'Express» dans l'Etat de Durango (nord) et correspondant du groupe national Milenio, a été retrouvé dans un canal d'irrigation près de la ville de Gomez Palacio.

Le Mexique est classé parmi les pays les plus dangereux du monde pour les journalistes: une cinquantaine y ont été tués depuis 2000, selon Reporters sans frontières (RSF). La plupart ont été abattus dans le nord du pays, près de la frontière des Etats-Unis où une guerre sanglante entre cartels de la drogue fait rage pour le contrôle du trafic.

Les activités des cartels ont fait plus de 5300 morts au Mexique en 2008, et plus de 2000 depuis le début de 2009.

(ats)

Ton opinion