Actualisé 19.06.2019 à 07:02

Genève450 km planquée dans les cartons des déménageurs

Une chatte s'était faufilée dans un camion garé dans son quartier, en Allemagne. Elle s'est retrouvée au bout du lac.

de
Lucie Fehlbaum
Paulina est rentrée chez elle saine et sauve. Elle a perdu 1,5 kilos dans l'aventure. (Photo: SOS-chats)

Paulina est rentrée chez elle saine et sauve. Elle a perdu 1,5 kilos dans l'aventure. (Photo: SOS-chats)

Près de 450 km séparent Genève de Wangen im Allgäu, en Allemagne. Ce trajet, Franz n'a pas hésité une seule seconde à le parcourir quand il a appris que sa chatte avait mystérieusement atterri dans la cité de Calvin, transportée par un camion de déménagement. Après un aller-retour express dans la journée de dimanche, le duo est arrivé chez lui «fatigué mais heureux» de s'être retrouvé.

Pour comprendre cette folle épopée, il faut remonter au récent décès d'un vieux monsieur à Wangen. En début de semaine passée, sa famille, domiciliée à Genève, a loué un camion pour rapatrier ses biens. «Ma maison est proche de la résidence où vivait cet homme, explique Franz. Mon chat, Paulina, a sauté dans le véhicule de transport.» De retour en Suisse, le couple et leur fille de 10 ans ouvrent le camion et découvrent, interloqués, le félin au beau milieu des meubles. Impossible pour eux de s'en occuper, la fillette étant allergique. Coup de chance, leur voisine est bénévole à SOS-chats et a confié Paulina au refuge.

Un véritable travail d'enquêteur a permis de retrouver le propriétaire de l'animal. La famille genevoise a d'abord contacté une infirmière de la maison de retraite où vivait leur proche. Munie d'une photo du chat, cette dernière a parcouru le quartier avant de rencontrer les enfants de Franz, qui ont immédiatement reconnu Paulina. «Nous l'avons depuis qu'elle a 3 mois, mes enfants ont grandi avec elle. C'est un membre de la famille», témoigne Franz. Le chat va bien, mais elle n'est plus exactement la même. «Elle est nerveuse et a perdu 1,5 kilo. Je n'ose pas imaginer ce qui se serait passé si nous avions attendu.»

Puce et passeport en règle demandés pour entrer en Suisse

L'entrée en Suisse avec un animal de compagnie est régie par plusieurs règles en fonction de la race ou de l'âge. Le site de la Confédération propose un simulateur pour s'y préparer. Un chat dès 7 mois venu d'un pays européen (hormis le Royaume-Uni, dans le flou jusqu'à sa sortie définitive de l'Union) doit être muni d'une micropuce. Son vaccin antirabique doit être valable et son propriétaire doit posséder un passeport délivré dans le pays d'origine. Il est interdit de vendre l'animal une fois arrivé en Suisse.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!