20.11.2020 à 10:15

États-Unis50 Cent a refusé 1 million de dollars de Trump

Le rappeur s’est vu proposer une sacrée somme pour participer à l’investiture de Donald Trump s’il venait à être réélu.

Après avoir crié sur tous les toits qu’il allait voter pour Donald Trump, puis rétropédalé et appelé à soutenir Joe Biden, 50 Cent a révélé qu’il avait refusé une grosse somme d’argent qui lui était proposée par l’équipe du président américain.

«Ils m’ont d’abord offert 500’000 dollars pour être présent à l’investiture s’il était réélu. Puis c’est passé à 1 million alors que je ne savais toujours pas quoi répondre (…) Et je me suis dit «non, il ne faut pas que je me mette dans cette situation». Parce que je ne savais pas ce que j’allais devoir faire pour m’en remettre», a dit le rappeur de 45 ans dans «The Breakfast Club».

Cette proposition n’était pas la première faite par le milliardaire à 50 Cent. En 2017, l’interprète de «In Da Club» avait révélé que Donald Trump lui avait proposé 500’000 dollars pour apparaître à ses côtés durant sa campagne pour l’élection présidentielle. À l’époque, l’artiste, dont le vrai nom est Curtis James Jackson, n’avait pas accepté, déclarant que ce n’était pas du «bon argent» et que «ça n’en valait pas la peine».

(jfa)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
22 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Idriss

20.11.2020 à 13:12

Faut pas trop lui en vouloir ! Il fait partie de ces esprits étriqués qui ne croient qu’en dieu Dollar ! Souvent ils ne comprennent pas qu’ils peuvent ainsi disparaître pour toujours en acceptant des compromissions lourdes de conséquences ! Il a vite fait de se ressaisir, mais le mal est fait ! Juste le fait d’avoir soutenu trump un type aux comportements erratiques est une manière de se tirer une balle dans le pied !

Vidéo

20.11.2020 à 12:58

Comme brasseur d’air, la marque Trump est recommandée. Mais il est nécessaire d’acheter un nettoyeur d’air car l’air est polluée et viciée par les mensonges, les rumeurs, les inventions de faux faits. Son avocat est tellement mal qu’il en perd son assurance et transpire son insécurité quand il doit argumenter. C’est un fait.

Stasi

20.11.2020 à 12:42

C‘est mieux d‘avoir que 50 centimes