Los Angeles: 50 Cent «esclave» de ses créanciers
Actualisé

Los Angeles50 Cent «esclave» de ses créanciers

Endetté de plusieurs millions de dollars, le rappeur américain devrait travailler 150 ans pour payer ses factures.

par
lja
La star américaine de 40 ans se sent victime d'injustice.

La star américaine de 40 ans se sent victime d'injustice.

photo: AFP/Valery Hache

Le rappeur est dans de sales draps. Débiteur de 30 millions de dollars envers Sleek Audio, SunTrust Bank et Lastonia Leviston, 50 Cent a reçu un plan de remboursement de la part de ces trois créanciers.

Le document stipule que l'artiste doit payer ses dettes sur une durée de 150 ans, rapporte TMZ. Outré, le New-Yorkais n'est pas du tout d'accord avec cette proposition. Il a donc fait appel à la justice.

Pour sa défense, la star a évoqué le 13e amendement de la Constitution américaine, lequel bannit l'esclavage. Si la justice valide la proposition de ses créanciers, 50 Cent sera aussi obligé d'en référer régulièrement à eux en matière de dépenses liées au logement et à la nourriture. De quoi lui donner bien des cauchemars...

Ton opinion