Impôts (VD): 50 points d'écart entre les deux extrêmes
Actualisé

Impôts (VD)50 points d'écart entre les deux extrêmes

Les communes vaudoises connaissent une forte disparité des taux d'imposition. L'écart en 2012 est de 50 points, entre 35 points pour la moins gourmande et 85 pour la plus vorace.

Coinsins vient en tête et Villars-sous-Yens ferme la marche, indique Statistique Vaud dans sa dernière brochure «Numerus». La fourchette est cependant nettement plus étroite lorsque que l'on ne considère pas les taux extrêmes, tient à nuancer la publication. Ainsi 90% de la population vaudoise est soumise à un taux situé entre 57 et 79 points d'impôt, soit un taux moyen de 68,1.

«Numerus» donne des exemples. Un couple avec deux enfants disposant de 150'000 francs de revenu brut paierait au taux moyen 5176 francs pour sa commune. En prenant en compte les taux minimum et maximum, la facture irait de 2660 à 6461 francs, soit une différence de 317 francs par mois.

Si l'on prend la fourchette 57-79 points, le couple en question verrait son bordereau communal compris entre 4333 et 6005 francs, soit un écart de 139 francs par mois. Lausanne, soit 18% de la population vaudoise, a fixé son taux d'imposition à 79 points.

A noter que l'écart entre les communes s'est réduit. En 2000, il s'élevait à 83 points, de 40 la meilleur marché à 123 la plus chère. Cette diminution s'explique par la création en 2001 du fonds de péréquation intercommunale et de la bascule d'impôt de 2004, précise «Numerus». (ats)

Ton opinion