500 miles d'Indianapolis: victoire de Scott Dixon
Actualisé

500 miles d'Indianapolis: victoire de Scott Dixon

Scott Dixon a remporté la 92e édition des 500 miles d'Indianapolis, l'une des épreuves les plus mythiques du sport automobile.

A l'issue des 200 tours sur l'oval d'Indianapolis, le Néo-Zélandais, parti en pole position, a devancé le Brésilien Vitor Meira et l'Américain Marco Andretti de quelques longueurs.

Sous les yeux de l'Allemand Michael Schumacher, quadruple vainqueur sur ce circuit en F1, le pilote de 27 ans a enlevé cette épreuve pour la première fois. Dixon a mené une grande partie de l'épreuve, marquée comme toujours par des interruptions pour retirer les voitures accidentées sur la piste.

C'est à 25 tours de l'arrivée que Dixon a fait la décision. Après un énième et dernier drapeau jaune, et l'intervention de la voiture de sécurité, le Néo-Zélandais, qui court en Indycar depuis 2003, est reparti en tête, résistant sans soucis à Meira et Andretti.

«Je craignais vraiment que quelque chose n'arrive en fin de course mais la voiture a été bonne. On a surtout essayé de rester devant après le dernier départ (sous drapeau jaune)», s'est réjoui Dixon, avant de se rafraîchir avec la traditionnelle bouteille de lait offerte au vainqueur. L'an passé, «Iceman» s'était classé deuxième derrière l'Ecossais Dario Franchitti, parti courir en série Nascar. Il avait également cédé à Franchitti le titre Indycar lors de la dernière course de la saison.

(ats)

Ton opinion