Zurich: 51 interpellations lors du 1er mai et dégâts limités
Actualisé

Zurich51 interpellations lors du 1er mai et dégâts limités

Les débordements liés à la manifestation du 1er mai sont limités à Zurich. Il faudra compter entre 25'000 et 40'000 francs, selon la municipalité.

Une cinquantaine d'interpellations, une attaque à la peinture contre l'Hôtel de Ville et quelques façades salies: tel est le bilan des débordements isolés du 1er Mai à Zurich. La Fête du travail 2013 a été la plus calme depuis des années sur les bords de la Limmat.

Aucun affrontement majeur n'a émaillé la journée de mercredi. Après de rares jets de bouteilles et de pierres sur les policiers zurichois en fin d'après-midi, quelques incidents ont été signalés en fin de soirée, indiquent jeudi les polices municipale et cantonale.

Attaque de façade

Des inconnus ont commis vers 22h30 une attaque à la couleur contre la façade de l'Hôtel de Ville, en vieille ville, où siègent les parlements de la ville et du canton. Les dégâts se situent entre 25'000 et 40'000 francs, selon la municipalité.

La facture atteint en outre plusieurs milliers de francs pour des façades salies dans les 4e et 5e arrondissements, zone névralgique de la fête, où se trouve le quartier chaud de la Langstrasse.

15 ados de moins de 16 ans

Vers 23h00, un homme de 26 ans a lancé des pierres contre un poste de police. Il fait partie des 51 personnes interpellées mercredi. Parmi ces dernières, on ne compte qu'une seule femme, mais 21 mineurs dont quinze âgés de moins de 16 ans. Près de la moitié des suspects viennent d'autres cantons.

Trente-huit personnes interpellées ont été aussitôt relâchées après un contrôle d'identité. Quatre autres suspects dont deux adolescents ont été dénoncés au Ministère public pour violences et menace contre un employé de l'Etat. Neuf personnes seront en outre poursuivies pour dommage à la propriété, port d'arme illégal, trouble de l'ordre public et de la sécurité, notamment. (ats)

Ton opinion