Actualisé 27.12.2006 à 08:33

52% des Français pensent que le passage à l'euro est une erreur

Cinq ans après l'entrée en vigueur de l'euro, 25% des Français continuent à convertir en francs les prix affichés en euros.

C'est ce qu'a révélé un sondage TNS Sofres pour l'hebdomadaire «Le Pèlerin». Pour 52%, l'adoption de l'euro est une «mauvaise chose» pour la France.

Un français sur quatre (25%) continue toujours de convertir en francs les prix affichés en euros, contre 49% en décembre 2003. En revanche, 20% des personnes interrogées déclarent ne plus jamais convertir en francs les prix affichés (contre 6% en 2003), et 32% le font de temps en temps.

L'adoption de l'euro a eu pour conséquence une «aggravation sur la hausse des prix», pour 94% des personnes interrogées. Selon 46% des Français, l'euro est une «bonne chose» pour «la France en général», alors que 52% pensent que c'est une «mauvaise chose». L'euro est une «bonne chose» pour la «croissance économique» pour 45% des personnes interrogées.

Quarante pour cent des sondés estiment que l'euro est une «bonne chose» pour eux personnellement, contre 51% qui pensent que c'est une «mauvaise chose». Enfin, 37% des personnes interrogées voient avec l'adoption de l'euro «une bonne chose» pour l'emploi et 53% sont d'un avis contraire.

- sondage réalisé par téléphone les 23 et 24 novembre 2006 auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population âgée de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!