Benoît XVI et le préservatif: 52% des Italiens «désapprouvent totalement» les propos du pape
Actualisé

Benoît XVI et le préservatif52% des Italiens «désapprouvent totalement» les propos du pape

Plus de 52% des Italiens «désapprouvent totalement» les propos du pape Benoît XVI qui a affirmé lors de son voyage en Afrique que l'utilisation du préservatif aggrave le problème du sida.

Ce chiffre apparaît dans un sondage publié mercredi par le quotidien «La Repubblica».

Seuls 19,6% des Italiens émettent un avis favorable aux déclarations du pape: 15% se disent «assez d'accord» avec ces propos et 4,6% se déclarent «totalement d'accord», selon un sondage Demos pour la Repubblica, réalisé entre le 18 et le 23 mars.

52,3% des Italiens sondés indiquent en revanche avoir un avis «totalement contraire» à ces déclarations, tandis que 21,2% disent avoir un avis «plutôt contraire».

Au premier jour de sa première visite en Afrique mardi, Benoît XVI avait déclaré que l'on ne pouvait «pas résoudre le problème du sida (...) avec la distribution de préservatifs» et que, «au contraire», leur «utilisation (aggravait) le problème».

(ats)

Ton opinion