Actualisé 20.04.2020 à 15:25

Sondage58% des Romands ont peur de contracter le virus

En Suisse romande et au Tessin, la crainte de tomber malade est beaucoup plus élevée qu'en Suisse alémanique, révèle un sondage «20 minutes» sur le coronavirus.

von
ofu
La majorité des personnes estiment que les mesures décidées par le Conseil fédéral sont adéquates (58%).

La majorité des personnes estiment que les mesures décidées par le Conseil fédéral sont adéquates (58%).

Keystone/Martial Trezzini

Selon les derniers chiffres de la Confédération, 26'732 personnes ont été testées positives au COVID-19 en Suisse. Comme les nouvelles infections baissent progressivement, le Conseil fédéral a présenté jeudi un assouplissement des mesures en trois étapes.

Une annonce qui a sans doute redonné espoir à la population. Car comme le révèle un sondage de «20 minutes» (lire encadré), 46% des personnes interrogées souffrent du fait d'avoir dû faire une croix sur leurs activités sociales ces dernières semaines.

Mais même si l'envie de bientôt retrouver ses amis et sa famille semble grande, 47% des Suisses craignent de contracter le coronavirus. Cette crainte est un peu plus marquée chez les femmes (49%) que chez les hommes (44%). De grosses disparités sont en revanche constatées dans les trois régions linguistiques. Si en Suisse alémanique seuls 40% des habitants ont peur de tomber malade, ce taux s'élève à 58% en Suisse romande et à 59% au Tessin.

Interrogés sur les mesures prises par le Conseil fédéral pour endiguer la propagation du virus, la majorité des personnes estiment que les mesures décidées sont adéquates (58%). Près d'un quart des Suisses (24%) pensent en revanche qu'elles ne vont pas assez loin. A l'inverse, 17% pensent qu'elles vont trop loin. Ici aussi un Röstigraben se dessine: 34% des Romands et 33% des Tessinois trouvent que les mesures des sept Sages ne vont pas assez loin. En Suisse alémanique, seuls 18% sont de cet avis.

Les sondés ont également été appelés à se prononcer sur l'obligation de porter un masque de protection dans l'espace public. Au niveau national, 59% des Suisses y sont favorables; 38% s'y opposent. Ici aussi, les avis divergent beaucoup d'une région linguistique à une autre. En Suisse alémanique, l'obligation de porter un masque est approuvée par 54% des sondés. En Suisse romande et au Tessin, elle l'est par 68% et 77% des personnes interrogées.

L'enquête en ligne permet aussi de révéler que 39% des Suisses subissent personnellement les conséquences financières de la crise. Les Tessinois (45%) sont davantage concernés par le chômage ou le chômage partiel que les Romands (39%) et les Suisses alémaniques (38%).

Pour finir, 38% des Suisses affirment avoir toujours gardé deux mètres de distance au cours des dernières semaines. 16% avouent ne pas toujours avoir pu respecter cette règle, notamment en faisant les commissions. 12% des sondés affirment ne pas avoir toujours pu garder les deux mètres de distance au travail et 7% avouent ne pas avoir respecté cette règle avec un ou plusieurs amis.

Quelques informations sur le sondage

Le sondage en ligne de «20 minute» et de Tamedia a été réalisé le 15 avril. Pas moins de 40'835 personnes issues de toute la Suisse y ont participé. Les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen ont pondéré les réponses en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin de correspondre le plus étroitement possible à la structure de la population suisse. La marge d'erreur est de 1,1%.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!