Neuchâtel / La Chaux-de- Fonds: 6,6 millions adjugés pour l'étude du projet TransRun
Actualisé

Neuchâtel / La Chaux-de- Fonds6,6 millions adjugés pour l'étude du projet TransRun

Le Grand Conseil neuchâtelois a adopté mardi par 97 voix sans opposition un crédit d'étude de 6,6 millions de francs en faveur du projet TransRun.

Le montant alloué porte sur l'avant- projet de liaison ferroviaire rapide entre Neuchâtel et La Chaux-de- Fonds.

L'ensemble des groupes parlementaires a approuvé la demande de crédit. Pour le rapporteur du groupe libéral-radical (PLR), le TransRun est emblématique d'un projet de société. Le crédit demandé par le Conseil d'Etat est nécessaire au développement du canton.

Pour le groupe PopVertsSol, le TransRun va favoriser le développement harmonieux des transports publics. Selon le rapporteur, la ligne ferroviaire actuelle n'est pas concurrentielle et contribue à accroître l'engorgement routier dans le tunnel de La Vue-des-Alpes.

Tout en approuvant la demande de crédit, la représentante du PS a rappelé que le TransRun faisait figure de colonne vertébrale d'un concept de politique régionale. Elle a demandé au Conseil d'Etat de tenir ses engagements à ce sujet. Pour le PS, le projet TransRun définitif devrait être formulé d'ici 2011.

Variante possible

L'UDC a également soutenu la demande de crédit. Le rapporteur du groupe a demandé de ne pas éliminer d'emblée la variante entièrement souterraine, qui pourrait se révéler moins chère en terme d'infrastructure et de coûts d'exploitation.

En réponse aux interventions des groupes, le conseiller d'Etat Claude Nicati a insisté sur la nécessité d'établir le programme TransRun dans la totalité de ses coûts, devisés à l'heure actuelle à 450 millions de francs. Il a approuvé la proposition de création d'une commission spécialisée de suivi du projet.

Stratégie d'agglomération

Le TransRun correspond à un programme de liaison ferroviaire rapide en tunnel entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Le temps de parcours entre les deux villes devrait être réduit à 15 minutes. Le projet a été agréé dans le cadre du soutien fédéral aux politiques d'agglomération.

(ats)

Ton opinion