ONU: 66 pays appellent à la dépénalisation de l'homosexualité
Actualisé

ONU66 pays appellent à la dépénalisation de l'homosexualité

Soixante-six pays ont appelé jeudi aux Nations unies à la dépénalisation universelle de l'homosexualité, une position vivement combattue par plusieurs Etats arabes et par le Vatican.

Une déclaration contenant cet appel a été lue pour la première fois en séance plénière de l'Assemblée générale de l'ONU par l'ambassadeur d'Argentine, Jorge Arguello, au nom des 66 pays qui la soutiennent. L'Assemblée compte 192 Etats membres.L'appel se fonde sur le principe d'universalité des droits de l'homme, consacré dans la Déclaration universelle de ces droits, dont on célèbre le 60e anniversaire cette année, et qui prévoit en son article premier que «tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits».

Ton opinion