Sondage - 70% des femmes regrettent de ne pas avoir assez anticipé leur prévoyance
Publié

Sondage70% des femmes regrettent de ne pas avoir assez anticipé leur prévoyance

Selon, un étude conjointe d’UBS et de l’institut de recherche Sotomo, les femmes ont tendance à sous-estimer la prévoyance financière. Bien qu’elles soient convaincues de son utilité.

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

Pixabay

Quelque 70% des femmes regrettent de ne pas avoir anticipé leur prévoyance à temps. Voici un des constats de l’étude UBS Women Wealth 2021, menée conjointement avec l’institut de recherche Sotomo sur un panel dans toute la Suisse en avril dernier.

Un paradoxe émerge de cette étude: la moitié des femmes interrogées affirment que l’argent joue un rôle important pour compenser les lacunes de prévoyance ou en guise de soupape de sécurité en cas de maladie ou de perte d’autonomie. Mais elles ne s’intéressent pas activement aux questions financières à long terme.

Seules 20% s’intéressent à la constitution d’une fortune et 58% d’entre elles conseillent aux jeunes femmes d’établir une planification budgétaire, ce qui consolide leur position assumant leur regret de ne pas s’en être préoccupées plus tôt.

(mem)

Ton opinion

8 commentaires