Web: 70% des Suisses possèdent une connexion à Internet
Actualisé

Web70% des Suisses possèdent une connexion à Internet

Plus de sept ménages suisses sur dix ont accès à Internet depuis leur domicile.

La grande majorité d'entre eux ont opté pour le haut débit sur réseaux fixes, selon une étude publiée mardi par l'Office fédéral de la communication (OFCOM). Les Suisses sont généralement fidèles à leur fournisseur d'accès.

L'étude commandée par l'OFCOM a été réalisée par l'Institut MIS Trend à Lausanne et Berne. Elle repose sur un sondage effectué auprès de 1.147 ménages entre août et octobre 2009. La marge d'erreur est de 2,9%.

Parmi les 71% de ménages en Suisse qui ont accès à l'internet depuis leur domicile, 89% ont choisi le haut débit sur réseaux fixes, que ce soit par la ligne téléphonique ou par le câble. Ils ne sont plus que 6% à utiliser un modem branché directement sur la prise de téléphone, dont les jours semblent comptés. Quant au haut débit sur réseaux mobiles, il ne joue, pour l'heure, qu'un rôle marginal (2%).

La qualité, réelle ou supposée, des services joue en rôle prépondérant lorsqu'il s'agit de choisir un fournisseur de services sur réseaux fixes. En effet, 92% des ménages interrogés jugent ce critère important. Il est suivi par la prise en charge de la clientèle et la clarté de l'information (90%) et le prix de l'accès (89%). Les débits offerts occupent la quatrième position des huit critères proposés.

Une fois leur dévolu jeté sur un opérateur, les ménages suisses lui sont généralement très fidèles: les deux tiers d'entre eux n'ont jamais changé d'opérateur depuis qu'ils disposent d'un accès à l'internet et un petit quart ne l'a fait qu'une seule fois. Ils ne sont d'ailleurs que 22% à comparer les offres sur le marché au moins une fois par année. Ce relatif immobilisme s'explique en partie par le degré de satisfaction éprouvé par les usagers: 89% des ménages sont en effet satisfaits de la fiabilité de leur connexion à haut débit sur réseaux fixes et 86% de la vitesse. En revanche, les avis émis sur le prix sont plus nuancés, plus de la moitié des ménages le jugeant assez cher, voire très cher.

Utilisation «conventionnelle»

L'utilisation de l'internet est désormais largement entrée dans les moeurs. En effet, 96% des ménages consultés sont allés sur la Toile au cours des trois derniers mois. Parmi eux, les trois quarts se branchent presque chaque jour et un cinquième au moins une fois par semaine. En moyenne, 30% des ménages utilisent l'internet plus de 10 heures par semaine et seulement 11% moins d'une heure.

Envoyer et recevoir des courriels reste la première utilisation de l'internet. La recherche d'informations en général ou sur des biens et services est également prisée. Dans le domaine du divertissement, un tiers des ménages écoute ou télécharge de la musique au moins occasionnellement. Enfin, quatre ménages sur dix gèrent leur profil et leurs contacts sur un site de socialisation. A l'heure actuelle, l'utilisation «plutôt conventionnelle» de l'internet implique que la vitesse de connexion n'est pas encore un sujet de préoccupation pour les internautes. (ap)

Ton opinion