Jeux Olympiques: 70 milliards pour le Kazakhstan
Actualisé

Jeux Olympiques70 milliards pour le Kazakhstan

En cas de victoire d'Almaty, vendredi lors de l'élection par le CIO de la ville hôte des jeux Olympiques d'hiver 2022, le Kazakhstan pourra faire appel à un fonds de 70 milliards de dollars (63,3 milliards d'euros), a indiqué mercredi le Premier ministre Karim Massimov.

Almaty postule pour la deuxième fois à l'organisation des Jeux.

Almaty postule pour la deuxième fois à l'organisation des Jeux.

«Sur le modèle norvégien, nous disposons d'un fonds alimenté par les ressources du pétrole qui atteint 70 milliards de dollars», a déclaré M. Massimov à Kuala Lumpur à quelques journalistes, avant l'élection par le CIO de la ville organisatrice des JO-2022.

«C'est comme avoir de l'argent à la banque. Nous sommes prêts à consacrer une partie de cet argent» pour les JO-2022, a-t-il ajouté.

Interrogé pour savoir si le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev ferait le déplacement à Kuala Lumpur pour venir défendre le dossier d'Almaty, M. Massimov s'est montré évasif et a répondu: «Nous ne sommes que le 29 juillet».

Le Premier ministre qui a rappelé que son président avait signé lundi un accord avec l'OMC a également indiqué que l'objectif de son pays était de «devenir membre à part entière de l'OCDE (Organisation de coopération et développement économiques)». «J'ai signé en janvier dernier un accord en ce sens avec le secrétaire général de l'OCDE», a-t-il dit.

Très dépendant de ses ressources pétrolières, le pays a «calculé son budget sur un prix du baril à 50 dollars». «D'ici quatre à cinq ans, je suis persuadé que le Kazakhstan sortira plus fort de cette ère de prix bas des matières premières», a ajouté M. Massimov.

Almaty qui postule pour la deuxième fois à l'organisation des Jeux «en est à un différent stade de développement. Mon gouvernement et mon pays sont mieux préparés. Nous avons l'expérience des Jeux d'hiver asiatiques 2011 et nous organiserons l'Universiade d'hiver 2017. C'est donc une bonne opportunité pour nous de postuler pour 2022», a conclu le Premier ministre. (afp)

Ton opinion