Kenya: 70 personnes inculpées pour violences

Actualisé

Kenya70 personnes inculpées pour violences

Des suspects vont devoir rendre des comptes à la justice kenyane pour des émeutes survenues début février, à Mombasa.

Des personnes soupçonnées d'appartenir aux shebabs devront rendre des comptes devant la justice kenyane.

Des personnes soupçonnées d'appartenir aux shebabs devront rendre des comptes devant la justice kenyane.

Septante personnes arrêtées début février à Mombasa, deuxième ville du Kenya, lors d'émeutes déclenchées par une opération de police contre une mosquée, ont été inculpées mercredi pour leur appartenance aux islamistes shebab somaliens, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les suspects ont été notamment inculpés d'appartenance à un groupe terroriste et de possession illégale d'armes à feu. «Les suspects ont été arrêtés alors qu'il prévoyaient de commettre un acte terroriste», a estimé le procureur Onesmus Toyot, ajoutant que des fusils d'assaut et des munitions avaient été découverts, ainsi que des drapeaux et des CD de propagande. (afp)

Ton opinion