Actualisé 27.03.2020 à 17:39

Internet

7600 sites du darkweb fermés après un piratage

Le piratage d'un important hébergeur a résulté dans la mise hors ligne de milliers de sites du darkweb.

de
man
Le piratage a été fatal pour les milliers de portails hébergés par Daniel's Hosting.

Le piratage a été fatal pour les milliers de portails hébergés par Daniel's Hosting.

Keystone/Gaetan Bally (keystone

Après avoir été victime d'un premier piratage en novembre 2018, Daniel's Hosting, l'un des plus grands hébergeurs web gratuits du darkweb, vient d'en subir un second décisif le 10 mars dernier. Il a eu pour effet de mettre hors ligne quelques 7600 sites qu'il hébergeait (contre 6500 la première fois). Le pirate ayant effacé toutes les données du portail, et le service d'hébergement ne conservant pas de sauvegardes, l'intégralité de sa base de données a été perdue.

Daniel Winzen, développeur allemand à l'origine du service, a fait savoir qu'il n'avait pas d'intérêt à enquêter sur ce qui était arrivé, ni même à poursuivre ses services, rapporte le site spécialisé ZDNet. «C'est un projet sur mon temps libre, que je fais à côté de mon travail à temps plein, et tenter de garder le serveur propre contre les sites illégaux et frauduleux nécessite beaucoup de temps. Je passe 10 fois plus de temps à supprimer des comptes qu'à poursuivre le développement», a-t-il déclaré. «Pour le moment je n'ai pas l'intention de poursuivre le projet d'hébergement», a-t-il indiqué en laissant néanmoins une porte ouverte. «Je prévois toujours de relancer le service ultérieurement avec de nouvelles fonctionnalités et des améliorations».

Il conseille aux personnes à la recherche d'un hébergement gratuit pour les sites du darkweb de se tourner vers d'autres services similaires.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!