Genève: 8 ans de prison requis pour les tirs sur le garagiste
Actualisé

Genève8 ans de prison requis pour les tirs sur le garagiste

Le Parquet a estimé ce mercredi que les trois accusés étaient également responsables.

par
jef

Huit ans de prison pour tout le monde. Ce mercredi au Tribunal correctionnel, la procureure Rita Sethi-Karam a requis la même peine pour les trois hommes prévenus de tentative de meurtre et de tentative de contrainte dans l'affaire des coups de feu dans une carrosserie de Meyrin. En août 2015, les accusés avaient menacé le garagiste et l'un d'eux lui avait tiré à trois reprises dans les genoux. Les malfrats estimaient que la victime, à qui ils avaient livré une BMW volée dix jours auparavant, leur devait 3000 euros.

«J'ai considéré que celui qui se présentait comme l'intermédiaire, le médiateur, était en réalité le chef, a expliqué la magistrate. Il a livré au plaignant la voiture volée, puis a eu plusieurs contacts téléphoniques avec lui et l'a menacé. Ne se faisant pas payer, il s'est rendu sur place avec des hommes de main.»

Son avocat, Me Samir Djaziri, a au contraire plaidé son acquittement total. Les deux autres prévenus reconnaissent la tentative de contrainte. Celui qui a tiré admet des lésions corporelles, qu'il qualifie de simples. Leurs avocates écartent en revanche la tentative de meurtre. Le verdict sera rendu jeudi.

Ton opinion