Actualisé

Aiguilles et bougies8 choses que vous ignorez sur les sapins de Noël

Le sapin de Noël est aussi indissociable de Noël que les biscuits et les cadeaux. Nous allons vous révéler huit faits sur le sapin de Noël.

par
age
1 / 9
Bientôt Noël! En Suisse, de nombreux foyers ont déjà installé un sapin de Noël (ou le feront dans la semaine qui vient). Mais que savez-vous exactement de ce roi des forêts? Voici huit faits que vous ignorez sans doute.

Bientôt Noël! En Suisse, de nombreux foyers ont déjà installé un sapin de Noël (ou le feront dans la semaine qui vient). Mais que savez-vous exactement de ce roi des forêts? Voici huit faits que vous ignorez sans doute.

Unsplash
À l'origine, «Mon beau sapin» n'était pas un chant de Noël, mais une chanson d'amour écrite en 1819 par Joachim August Zarnack.

À l'origine, «Mon beau sapin» n'était pas un chant de Noël, mais une chanson d'amour écrite en 1819 par Joachim August Zarnack.

Andreas Steidlinger
À l'instar de nombreuses autres choses en Suisse, il existe également une norme pour les sapins de Noël. Ceux-ci ne doivent notamment pas être plus large que haut.

À l'instar de nombreuses autres choses en Suisse, il existe également une norme pour les sapins de Noël. Ceux-ci ne doivent notamment pas être plus large que haut.

Aleksandarnakic

Pour beaucoup, Noël ne serait pas Noël sans un sapin joliment décoré. Nous avons rassemblé quelques faits que vous ignorez sans doute sur ce roi des forêts, notamment le nombre d'aiguilles qu'il compte en moyenne.

Pas un chant de Noël

À l'origine, «Mon beau sapin» était une chanson d'amour écrite en 1819 par Joachim August Zarnack. Ce n'est que cinq ans plus tard qu'Ernst Anschütz en a fait un chant de Noël. La mélodie est encore plus ancienne et était, au départ, celle d'un chant compagnonnique.

Des règles très strictes

Comme pour pratiquement tout en Suisse, il existe également des règles en ce qui concerne les sapins de Noël. Celles-ci ont été édictées par IG Suisse Christbaum. Il ne faut, par exemple, pas que le sapin soit plus large que haut. Par ailleurs, il existe des sapins de catégorie A et des sapins de catégorie B, en fonction de leurs densités.

Majoritairement importés

Près d'1,2 million de sapins de Noël sont vendus chaque année. Un peu plus de la moitié d'entre eux sont importés du Danemark, d'Allemagne ou de Hollande. 40 à 45% sont issus de la production locale.

Climatiquement neutres

Pendant les dix ans de croissance, un hectare de culture de sapins de Noël absorbe jusqu'à 145 tonnes de CO2 et produit jusqu'à 105 tonnes d'oxygène. Les arbres de Noël naturels présentent un bilan carbone neutre. Leur combustion ou leur compostage ne libère pas plus de CO2 que les arbres n'en ont transformé durant leur croissance.

Risque d'incendie élevé

De nombreux arbres sont abattus longtemps avant Noël et sont déjà relativement secs avant de venir orner nos foyers surchauffés. Là, ils continuent de se dessécher en évaporant jusqu'à un litre d'eau par jour, ce qui fait qu'ils peuvent s'enflammer en à peine 30 secondes. En Suisse, le nombre annuel d'incendies dans des foyers privés s'élève à 1'000.

Beaucoup, beaucoup d'aiguilles

Un Nordmann d'1,65 m compte près de 180.000 aiguilles. Mais comment sait-on cela? Quelques classes d'école se sont amusées à les compter, une à une, un travail acharné qui a permis d'arriver au chiffre très précis de 178.333.

Sans bougies

Le premier sapin décoré daterait de 1597 et viendrait de Türkheim, en Alsace. Il n'était cependant pas encore orné de bougies. En Suisse, on a vu apparaître le premier sapin de Noël illuminé en 1844, lors d'une fête de la Nativité à Bâle. Jusqu'à aujourd'hui on en ignore les raisons. En 1867, les premiers supports à bougie pour sapins de Noël ont été brevetés aux États-Unis.

Non toxique?

Alors que certains sapins sont toxiques pour les animaux domestiques tels que les chiens et les chats, le Nordmann ne présente toutefois aucun risque. Par contre, les résineux contiennent une substance qui provoque diarrhée et nausée chez les chats.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!