Actualisé

CFF8 min de plus le soir pour Lausanne-GE, c'est non!

La conseillère d'Etat Nuria Gorrite s'insurge contre le nouveau projet d'horaire 2019 des CFF.

Provoquant des coupes dans l'offre, le  «Concept soirée» ne peut en l'état être accepté par le Canton, selon la conseillère d'Etat Nuria Gorrite.

Provoquant des coupes dans l'offre, le «Concept soirée» ne peut en l'état être accepté par le Canton, selon la conseillère d'Etat Nuria Gorrite.

Keystone

La conseillère d'Etat Nuria Gorrite sollicite une rencontre avec la direction des CFF pour obtenir des explications sur leur «Concept soirée» prévu dans le cadre du projet d'horaire 2019. Provoquant des coupes dans l'offre, il ne peut en l'état être accepté par le canton de Vaud. Les CFF ont déjà affiné leur offre, indiquent-ils.

Mis en consultation lundi, le projet d'horaire 2019 révèle une surprise de taille sur le réseau des grandes lignes CFF, indique le canton dans son communiqué. Plusieurs liaisons sont supprimées à partir de 20h00.

Entre Lausanne et Genève, les temps de parcours seront par exemple augmentés jusqu'à 8 minutes. Il ne sera plus non plus possible de se rendre sur les rives du Léman depuis Zurich sans changer de train après 18h30.

Nécessité pas démontrée

Les CFF justifient ces suppressions de trains par les nombreux chantiers prévus ces prochaines années et leur souci de limiter les retards. Le Département des infrastructures et des ressources humaines (DIRH) comprend cette préoccupation à l'heure des grands projets Léman 2030. Mais il s'étonne que, d'après les documents de l'entreprise fédérale, le volume des travaux prévus sur les rails romands n'augmente pas massivement.

En outre, la majorité des chantiers prévus correspond à des mesures d'entretien ou de mises aux normes, non pas à des travaux qui vont améliorer l'offre. En l'état actuel, la nécessité de ce «Concept soirée» n'est donc pas démontrée.

Limiter à 2019

Il est également surprenant qu'un tel système soit mis en place durant toute une année, alors que le volume des travaux prévus sur les voies fluctue selon les périodes. Le DIRH a déjà demandé aux CFF de limiter un tel horaire aux seuls pics d'activités des chantiers et de garantir sa limitation à l'année 2019.

Par ailleurs, le canton déplore que les CFF affaiblissent une nouvelle fois la ligne Lausanne-Berne. La suppression en soirée du désormais unique train par heure circulant sans arrêt jusqu'à Fribourg n'est pas admissible, tout comme l'impossibilité de se rendre sur les bords du Léman depuis Zurich après 18h32 sans changer de train.

Améliorations demandées

Le DIRH demande aux CFF d'améliorer leur «Concept soirée». Les économies dues aux suppressions de trains doivent également servir à limiter au maximum les inconvénients pour les voyageurs touchés.

Le nouvel horaire peut être consulté sur le site www.projet-horaire.ch. Des remarques sur ce projet peuvent être faites jusqu'au 17 juin prochain. Les principaux enjeux vaudois sont résumés dans un document publié sur la page «commentaires sur les horaires» de ce site.

Dernières adaptations

La version du projet d'horaire 2019 valable dès le 9 décembre et publiée lundi reflète l'état de planification de fin mars, ont répondu lundi les CFF. Certaines suppressions de trains ne sont déjà plus d'actualité.

Notamment sur les axes Lausanne-Fribourg ou Lausanne-Bienne. Des solutions qui permettront de maintenir l'horaire actuel malgré les travaux planifiés ont été trouvées la semaine dernière.

«L'offre allégée» déjà en vigueur sur l'axe Lausanne-Genève depuis octobre 2017 sera poursuivie, avec quelques adaptations. Le nombre de trains devrait rester identique, mais certains d'entre eux en soirée s'arrêteront plus souvent et le temps de parcours sera allongé de quelques minutes.

Sur l'axe Lausanne-Brigue, l'une des dernières relations du soir nécessitera, dans les deux sens, un changement de train à Sion. Enfin, le dernier départ sans changement de train pour Lausanne depuis Zurich sera à 21h30, précisent-ils.

Les CFF ont déjà ou vont communiquer officiellement les dernières adaptations en trafic grandes lignes aux cantons ces prochains jours.

Le nouvel horaire peut être consulté ici. Des remarques sur ce projet peuvent être faites jusqu'au 17 juin prochain. La Direction générale de la mobilité des routes résume les principaux enjeux vaudois dans un document publié sur la page «commentaires sur les horaires» de ce site. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!