Actualisé 05.05.2014 à 09:16

Science819 millions dans la recherche fondamentale

Cet argent a servi à financer 3400 projets de recherche. Le Fonds national suisse a en outre soutenu 8100 chercheuses et chercheurs.

Le Fonds national suisse (FNS) a investi 819 millions de francs dans la recherche fondamentale en 2013, un record. Avec 40% du total des fonds, la biologie et la médecine ont été les branches les mieux loties, comme les années précédentes, indique lundi le FNS dans un communiqué. Suivent les mathématiques et les sciences naturelles et de l'ingénierie avec 33%, alors que les sciences humaines et sociales ferment la marche avec 27%.

Le total a augmenté de 64 millions de francs par rapport à 2012, soit une hausse de 8%. Les moyens supplémentaires ont été principalement affectés aux études cliniques à long terme, aux infrastructures de recherche et à l'encouragement de la relève.

Le FNS a soutenu quelque 4500 doctorants et 2500 postdoctorants via des projets et des programmes, détaille le FNS. Il a également encouragé 1100 jeunes chercheuses et chercheurs qui souhaitent s'engager dans la voie académique avec un montant de 180 millions.

Encourager la relève, une priorité

«Nous devons attirer les jeunes talents et les motiver à s'engager dans la recherche en leur assurant de bonnes conditions générales», explique par ailleurs Martin Vetterli, président du Conseil national de la recherche. Pour ce faire, le FNS a notamment délivré des subsides de retour liés aux bourses d'études à l'étranger, pris des mesures pour soutenir les familles des chercheurs ou encore augmenté le salaire des doctorants.

Dans son prochain programme pluriannuel, l'encouragement de la relève constituera une priorité, annonce encore le FNS. «Il reste encore des améliorations à apporter dans ce domaine», concède Martin Vetterli. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!