Révoltes en Libye: 84 personnes tuées, internet coupé
Actualisé

Révoltes en Libye84 personnes tuées, internet coupé

Les forces de sécurité gouvernementales ont tué au moins 84 personnes en Libye durant les trois jours de manifestations, a affirmé samedi l'organisation Human Rights Watch.

84 personnes ont été tuées par les forces de sécurité., selon l'ONG Human Rights Watch, qui s'appuie sur des témoignages de membres du personnel hospitalier et de témoins.

«Les autorités libyennes doivent arrêter immédiatement les attaques contre les manifestants pacifiques et les protéger des groupes armés pro-gouvernementaux», a affirmé dans un communiqué HRW, organisation dont le siège est à New York.

Un décompte de l'AFP fait à partir de différentes sources locales évaluait vendredi soir le nombre de morts à 41 depuis le début des protestations en Libye mardi. Les manifestants réclament le départ de Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 1969.

Les autorités n'ont elles fourni aucun bilan de victimes et n'ont fait aucun commentaire sur les manifestations. Peu d'informations filtrent en outre sur les mouvements de protestations, le gouvernement ayant resserré son contrôle et imposé des restrictions aux médias.

Internet coupé

Par ailleurs, l'accès à l'internet a été coupé dans la nuit de vendredi à samedi en Libye où le régime tente d'empêcher les manifestants anti-gouvernementaux de s'organiser et de communiquer entre eux, selon Arbor Networks, société spécialisée dans la surveillance du trafic internet, basée aux Etats-Unis.

Arbor Networks note que les connexions internet étaient déjà très perturbées dans la journée de vendredi. La chaîne de télévision qatarie, Al-Jariza a pour sa part annoncé vendredi que son signal était brouillé et que son site internet était bloqué.

BFMTV

CNN

(ats)

Ton opinion