Météo: 90% d'énergie solaire en moins par temps pluvieux
Actualisé

Météo90% d'énergie solaire en moins par temps pluvieux

Le mauvais temps n'est pas bon pour la production d'énergie solaire. Un spécialiste suisse explique que cette ressource doit être couplée avec une autre pour fonctionner.

L'énergie solaire doit être couplée avec d'autres pour fonctionner.

L'énergie solaire doit être couplée avec d'autres pour fonctionner.

Lorsque le ciel est gris, elle peut chuter de 90% par rapport à la production réalisée pendant une journée ensoleillée, relève Thomas Hostettler, membre du comité directeur de swissolar, association des professionnels de l'énergie solaire. D'où l'importance d'un apport en autres sources d'énergie pour contrer ces fluctuations.

Les variations dans la production d'énergie solaire par beau ou mauvais temps peuvent être observées grâce à l'installation du Stade de Suisse, indique Thomas Hostettler, interrogé par l'ats. Lorsque le soleil brille, l'installation sportive, équipée de 7000 panneaux solaires sur 12'000 mètres carrés, il peut produire jusqu'à 1300 kilowatts.

Mais lorsque les nuages et la pluie obscurcissent le ciel, comme vendredi, la production tombe alors à environ 100 kilowatts, soit 10% du total, indiquent les Forces motrices bernoises (FMB) sur leur site internet.

Cette énergie doit donc être couplée avec d'autres pour fonctionner, admet le spécialiste. L'apport en soleil a été faible ce printemps, mais il y a toujours eu des fluctuations, note-t-il, précisant qu'il en va de même pour toutes les autres sources d'énergie. Par beau temps, par exemple, il y a moins de vent et donc d'énergie éolienne que lorsqu'il pleut, argumente-t-il.

Pour réduire l'influence de la météo, la recherche s'emploie notamment à améliorer le rendement énergétique des cellules photovoltaïques. Mais ces améliorations prennent du temps: en 1999, elles avaient un rendement de 12,5%, aujourd'hui de 20%, indique Thomas Hostettler. (ats)

Ton opinion