Actualisé 02.06.2013 à 16:49

Université de Lausanne9000 personnes aux Mystères de l'UNIL

Après les écoles jeudi et vendredi, les familles ont visité ce week-end les ateliers et laboratoires mis sur pied par quelque 300 chercheurs.

La 8e édition des Mystères de l'UNIL avait pour thème «Le pire meilleur des mondes». Malgré le mauvais temps des trois premiers jours, la fréquentation est stable, ont annoncé dimanche les organisateurs. Ces Journées portes ouvertes ont accueilli petits et grands autour d'animations ludiques et scientifiques.

Météo morose oblige, les organisateurs ont dû modifier certains dispositifs afin que les animations prévues en plein air puissent tout de même se dérouler à l'intérieur. Lors des journées réservées aux écoles, les jeudi 30 et vendredi 31 mai, les 1500 élèves n'ont ainsi manqué aucune activité prévue, précise un communiqué.

Les visiteurs des Mystères de l'UNIL ont pu s'interroger sur l'utopie et son revers, la dystopie. Les décors de la manifestation étaient liés à un paquebot imaginaire, baptisé «Titania», qui évoquait des scénarios de monde idéal ou de leur éventuelle dérive vers la dystopie.

Les Mystères de l'UNIL sont organisés chaque année pour expliquer aux familles les enjeux de la science moderne. La manifestation veut aussi ouvrir les écoliers et leurs parents à la perspective d'une formation universitaire. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!