Actualisé 02.04.2020 à 13:50

Guerres mondiales, grippe espagnole...

À 108 ans, elle a survécu à tout: le virus l'a emportée

Une «indestructible» Britannique de 108 ans est décédée du coronavirus, samedi. L'un de ses petits-enfants lui rend hommage.

de
joc

Au cours de sa longue existence, Hilda Churchill en a vu de toutes les couleurs. La Britannique de 108 ans a survécu à deux guerres mondiales ainsi qu'aux ravages de la grippe espagnole. C'est finalement le coronavirus qui l'aura emportée. La centenaire est décédée samedi, moins d'un jour après avoir diagnostiquée positive. Elle vivait à l'isolement dans sa maison de retraite du Greater Manchester depuis plus d'une semaine, mais n'avait commencé à développer de légers symptômes que trois ou quatre jours avant sa mort.

La famille de Hilda espérait qu'elle guérisse pour pouvoir fêter son 109e anniversaire, le 5 avril. Son petit-fils Anthony, qui la considérait comme sa maman, est effondré de n'avoir pas pu lui dire adieu. «Hilda n'avait pas de symptômes sévères. Elle a déjà combattu ce genre de choses et a toujours survécu. Nous ne la voyions plus depuis une semaine parce que les visites étaient interdites dans sa maison de retraite», confie-t-il au «Daily Mail».

«Ma grand-mère était indestructible»

Anthony, qui n'a pas pu parler à sa grand-mère au téléphone, a du mal à accepter le départ de son héroïne. «Elle disait parfois qu'elle ne pourrait pas vivre éternellement, mais avec le temps on commençait presque à croire qu'elle y arriverait. Ma grand-mère était indestructible. Sans le Covid-19, elle serait encore en vie aujourd'hui. J'en suis certain», assure Anthony.

Hilda a toujours été en bonne santé, n'a jamais fumé et n'abusait jamais de l'alcool. Elle adorait jardiner, et vivait seule chez elle jusqu'à juin dernier, moment où elle a pris ses quartiers dans une maison de retraite. Hilda laisse derrière elle quatre enfants, onze petits-enfants et quatorze arrière-petits-enfants. «Lorsque vous avez connu quelqu'un toute votre vie, il est impossible d'imaginer comment ce sera sans elle», conclut Anthony.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!