19.10.2020 à 22:12

E-sportÀ 15 ans, le gamer vaudois 4zr règne sur «Fortnite»

Avec sa team, le joueur de Renens (VD) a remporté coup sur coup les deux premiers week-ends des «Fortnite Champion Series». Rencontre.

von
lgb
Le Romand a disputé les plus grands tournois mondiaux du titre.

Le Romand a disputé les plus grands tournois mondiaux du titre.

DR

Le Vaudois Jérémy «4zr» Dang, 15 ans, est un véritable prodige de «Fortnite». Qualifié en duo lors de la Coupe du monde 2019 à New York, le joueur de Renens s’est depuis lors imposé parmi l’élite du battle royale d’Epic Games. Dernier exploit en date: il a dominé les deux premiers week-ends des Fortnite Champion Series (FNCS) en Europe avec ses deux coéquipiers français. Interview.

Bonjour 4zr! Les FNCS en trio commencent très fort pour toi. Avec Nayte et Keziix, c’est le combo idéal?

Selon moi, on a tout pour réussir. Mais pour cela, il nous faut encore beaucoup d’entraînement. Je me sens toutefois plus à l’aise cette saison, car les mécaniques correspondent plus à mon style.

Est-ce qu’il y a des aspects du jeu que tu aimerais voir améliorer ou modifier actuellement?

Non, le jeu est vraiment plaisant à jouer maintenant car Epic Games a fait les changements demandés par les joueurs pros. Mais je pense néanmoins que le studio pourrait mieux communiquer sur les futures compétitions.

Après avoir terminé l’école obligatoire cet été, tu as annoncé début septembre prendre une année sabbatique. Quels sont tes objectifs?

Pour cette année, je n’ai pas vraiment de réel objectif. Je veux surtout prendre du temps pour moi et prendre le temps de réfléchir à ce que je voudrais faire dans le futur.

D’une manière générale, tu consacres combien d’heures par semaine à «Fortnite»?

Cela dépend de beaucoup de choses, mais en moyenne, je dirais entre 15 et 40 heures hebdomadaires.

Les LAN (ndlr: tournois en réseau local) sont à l’arrêt depuis la pandémie. Ça te manque ce type d’événement, comme la DreamHack Anaheim à laquelle tu as participé en février?

Oui, les LAN me manquent car elles permettent de voir ou de revoir tous ses «amis virtuels», et de pouvoir se mesurer entre nous.

Pour moi, être une soi-disant «star» de Fortnite n’a quasiment rien changé à mon quotidien

Quel est ton équipement idéal en fin de zone pour une Victoire Royale?

Mon stuff idéal en fin de zone, c’est un fusil Scar, un fusil à pompe Spas-12, six grenades répulsives, trois grosses et six petites potions de bouclier.

Après être passé par la structure européenne Cooler Esports, tu évolues désormais chez la team française Grizi Esport. En Suisse, les opportunités manquent?

Malheureusement oui, je trouve que l’e-sport y est très peu développé comparé à d’autres pays. C’est vraiment dommage, car la Suisse a clairement les moyens de rentrer dans le secteur, et même de se classer parmi les meilleurs.

Le Vaudois 4zr lors de la DreamHack, en février 2020. 

Le Vaudois 4zr lors de la DreamHack, en février 2020.

DR

Comment c’est d’être une star de «Fortnite» dans la vie de tous les jours?

Pour moi, être une soi-disant «star» de Fortnite n’a quasiment rien changé à mon quotidien, on ne me reconnaît pas dans la rue à Lausanne ou à Renens. Mais par contre je reçois beaucoup de soutien et de petites attentions au quotidien, qui me rendent souvent plus heureux.

À part «Fortnite», est-ce que tu joues à d’autres jeux vidéo?

Je joue à pas mal d’autres jeux entre amis pour me changer les idées et m’amuser, mais ces temps je joue surtout à «Brawlhalla».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!