Inde - À 16 ans, il bat le champion du monde d’échecs
Publié

IndeÀ 16 ans, il bat le champion du monde d’échecs

L’Indien Rameshbabu Praggnanandhaa, qui était devenu le plus jeune maître international de l'histoire à l'âge de 10 ans, a battu le numéro un mondial des échecs, Magnus Carlsen. «Magique!»

Le grand maître d’échecs indien, Rameshbabu Praggnanandhaa, âgé de 16 ans, était couvert d’éloges mardi après son éclatante victoire face au numéro un mondial Magnus Carlsen, dans un championnat en ligne. Le jeune homme a battu Carlsen dans la nuit de lundi à mardi, lors du tournoi d’échecs rapide Airthings Masters. «Il est à peu près temps d’aller au lit, je ne pense pas pouvoir dîner à 2h30 du matin», a déclaré laconiquement Rameshbabu Praggnanandhaa, après sa victoire en 39 coups, en jouant les noirs.

Concert de louanges

D’autres joueurs ont déjà battu Magnus Carlsen par le passé, notamment les Indiens Viswanathan Anand et Pentala Harikrishna, mais Rameshbabu Praggnanandhaa est le plus jeune depuis que le Norvégien a décroché le titre de champion du monde en 2013.  L’adolescent, né à Chennai (ancienne Madras) dans l’Etat du Tamil Nadu (sud), était devenu le plus jeune maître international de l’histoire à l’âge de 10 ans, en 2016.

Viswanathan Anand, cinq fois champion du monde, considéré comme le plus grand joueur d’échecs que l’Inde ait produit ou la superstar du cricket indien Sachin Tendulkar se sont joints au concert de louanges adressées au jeune Praggnanandhaa, largement considéré comme un futur challenger pour le titre mondial. «Il n’a que 16 ans et il a battu Magnus Carlsen tellement expérimenté et récompensé, et qui plus est en jouant les noirs, c’est magique», a écrit Sachin Tendulkar sur Twitter, lui souhaitant une «longue et fructueuse carrière aux échecs». «Vous rendez l’Inde fière!» a-t-il ajouté.

Séquelles du Covid-19

Lundi, Magnus Carlsen, 31 ans, a dit ressentir les séquelles du Covid-19 contracté récemment: «C’était mieux aujourd’hui, les deux premiers jours, je me sentais à peu près bien, mais je manquais d’énergie et peinais à me concentrer».  Le joueur norvégien a remporté son cinquième titre mondial d’échecs consécutif en décembre, en battant le Russe Ian Nepomniachtchi, lequel a perdu son sang-froid à l’issue d’une partie épique de huit heures, la plus longue jamais jouée dans un championnat du monde.

Les performances de Rameshbabu Praggnanandhaa dans ce tournoi avaient jusque là été décevantes. «Ses résultats ces six derniers mois ont oscillé entre les extrêmes», a déclaré l’entraîneur de l’adolescent, RB Ramesh, cité par la chaîne de télévision ESPN. «Cette victoire contre Magnus est importante. Battre l’un des joueurs les plus forts de l’histoire des échecs est un moment énorme pour lui».

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires