Sauvetage : A 60 ans, la Rega est plus sollicitée que jamais
Actualisé

Sauvetage A 60 ans, la Rega est plus sollicitée que jamais

La Garde aérienne suisse de sauvetage (Rega), qui fête ses 60 ans, a été plus sollicitée que jamais l'an dernier. En intervenant 14'240 fois ( 3,7% par rapport à 2010), elle a réalisé un record.

L'augmentation des cas d'accidents de sports et de montagne, due à la météo favorable, explique le résultat.

L'augmentation des cas d'accidents de sports et de montagne, due à la météo favorable, explique le résultat.

Les hélicoptères de la Rega ont été mobilisés à 10'797 reprises (5,7%) en 2011, soit une trentaine d'interventions par jour. Sur ce chiffre, 2083 missions ont eu lieu de nuit - un nombre jamais atteint jusque-là, ont indiqué mercredi les responsables de l'institution aux médias réunis à l'aéroport de Zurich.

La Rega est intervenue 1615 fois pour des accidents de sports d'hiver (6,4%), 409 fois pour des accidents de sports d'été (16,5%) et 770 fois pour des accidents de montagne (5,6%).

Les accidents de la route l'ont mobilisée à 1000 reprises (8,7%), ceux de travail 954 fois (3,4%) et les maladies dans 3576 cas (6,7%). Les interventions à la suite d'avalanches (27 cas) sont par contre en nette baisse (-65,4%).

Rapatriements

Les sauveteurs ont en outre effectué 1052 rapatriements en avion (-3,3%) dont 698 en avion-ambulance, 352 en vol de ligne et 28 en vol affrété. Au sol, les transports en ambulance, les transports d'organes en taxi ainsi que les missions en faveur d'organisations comme le Club Alpin Suisse ont atteint 2391 unités au total.

Le 16 mars, la Rega a mobilisé ses trois avions-ambulances pour rapatrier de Sierre (VS) à Bruxelles 14 enfants blessés dans l'accident de car qui a fait 28 morts. La Rega a ainsi démontré qu'elle maîtrise aussi de grands événements inattendus, a souligné Ulrich Graf, président du conseil de fondation.

La Rega a recensé l'année passée 86'000 donateurs supplémentaires ( 3,7%). Elle en compte désormais 2,4 millions au total. La Rega doit payer 5,5 millions de francs de TVA sur ces dons.

Ce montant représente 185'000 affiliations individuelles. Le recours de la Rega a été rejeté par le Tribunal fédéral en octobre 2011. La société de sauvetage a désormais choisi la voie politique avec une initiative parlementaire qui est en cours de traitement.

Journées portes ouvertes

Pour son jubilé, la Rega organise des journées portes ouvertes dans ses bases à Zurich-Kloten (28 et 29 avril), à Lausanne- Blécherette (9 juin), à Berne-Belp (23 juin) et à Zurich-Dübendorf (7 juillet). Elle sera aussi présente en ville de Bâle (Barfüsserplatz, 18 août) pour rencontrer la population.

La Garde aérienne suisse de sauvetage, appelée aujourd'hui la Rega, a été fondée le 27 avril 1952 à l'hôtel Bären, à Douanne (BE). En 1953, elle était intervenue à six reprises.

Depuis février 2011, la Rega propose une application d'urgence pour téléphone mobile. Elle permet de lancer une alerte «en deux clics». A ce jour, elle a été téléchargée plus de 460'000 fois et plus de 260 alertes ont été déclenchées via l'application.

(ats)

Ton opinion