Pyromane de Soleure: A 61 ans, il boute le feu à la cathédrale
Actualisé

Pyromane de SoleureA 61 ans, il boute le feu à la cathédrale

Un homme de 61 ans a mis le feu mardi matin à la cathédrale de Soleure. Les dégâts atteignent plusieurs centaines de milliers de francs.

Un déséquilibré de 61 ans a bouté le feu mardi matin à l'autel de la cathédrale de Soleure. L'incendie a été rapidement éteint, mais les dégâts atteignent plusieurs centaines de milliers de francs. L'auteur des faits a été arrêté sur les lieux. Il a immédiatement avoué.

Chômeur de nationalité suisse, l'incendiaire souffre de troubles psychiques, a déclaré le procureur soleurois Martin Schneider aux médias réunis dans l'après-midi dans le chef-lieu. Une enquête pénale avait déjà été ouverte contre lui en 2009 pour lésion corporelle grave et perturbation du trafic ferroviaire.

Domicilié à Olten (SO), cet homme avait alors tenté de faire dérailler un train régional. Il avait été placé en détention préventive pendant un mois. Auparavant, son cas avait été signalé auprès du service cantonal de la sécurité sociale.

Le suspect est actuellement interrogé par les enquêteurs. Les raisons de son acte sont pour l'heure peu claires, mais il a d'ores et déjà confirmé ses aveux, a affirmé le procureur. Un tract datant d'octobre dernier a été retrouvé sur lui. Une expertise psychiatrique est en cours.

De l'essence et une bougie

Les faits se sont produits vers 10h00. Le sexagénaire a alors déversé une dizaine de litres d'essence issus de deux jerricanes sur un tapis disposé sous l'autel de la cathédrale. Puis, il a utilisé une bougie pour y bouter le feu.

Témoin de l'attaque, le sacristain de la cathédrale a immédiatement sonné l'alerte, a indiqué le chef de la police criminelle du canton, Urs Bartenschlager. A aucun moment, l'incendiaire n'a cherché à s'enfuir. Le sacristain l'a en outre retenu sur place jusqu'à l'arrivée de la police.

Entretemps, un pompier présent par hasard a pu éteindre l'incendie, précise le chef de la police criminelle. L'autel et son tapis ont été fortement endommagés. L'enceinte de la cathédrale est recouverte de suie, de même que les tuyaux de ses deux orgues.

Nouvel évêque attendu

Datant du 18e siècle, la cathédrale St-Ours de Soleure constitue un véritable emblème de la cité. Elle se trouve en vieille ville.

On ignore pour l'instant le temps que durera sa remise en état. La cathédrale doit accueillir l'ordination du nouvel évêque de Bâle Felix Gmür le 16 janvier prochain. Soleure abrite en effet le siège du diocèse.

Le maintien de cette date est pour l'heure incertain, selon Karl Heeb, président de la paroisse catholique. Et de confier: «Cet attaque par le feu nous touche et nous attriste fortement».

TSR

(ats)

Ton opinion