Actualisé 11.03.2013 à 10:29

Afrique du Sud

A 8 ans, il se marie avec une femme de 61 ans

Sanele Masilela, 8 ans, a épousé Helen Shabangu, 61 ans, après que le fantôme de son grand-père l'a exigé. Mais la famille insiste, il ne s'agit que d'un rituel pour apaiser les esprits ancestraux.

de
dmz
Les époux ne sont pas tenus de vivre ensemble.

Les époux ne sont pas tenus de vivre ensemble.

L'histoire fait jaser en Afrique du Sud. Le village de Tshwane, près de Pretoria, a célébré la semaine dernière l'union d'un enfant avec une femme de 53 ans son aînée, déjà mariée.

Le grand-père du petit Sanele aurait commandé cette union et la famille se serait exécutée, de peur d'une punition divine, rapporte le «Daily Mail». La dot s'est élevée à environ 700 francs suisses et la cérémonie a coûté près de 1500 francs. Une affaire pliée en moins de deux mois.

Une centaine d'invités a assisté à l'échange des alliances et au baiser des époux. Les habitants du village ont très vite manifesté leur désapprobation, mais la famille se défend: «c'est un cas unique dans notre famille», argumente Patience Masilela, la mère de Sanele. «Nous avons voulu rendre nos ancêtres heureux. Si nous ne l'avions pas fait, quelque chose de grave serait arrivé», conclut-elle.

Les mariés n'ont toutefois pas signé de certificat et ne sont pas tenus de vivre ensemble, explique le quotidien britannique. Quant à la famille de la «jeune mariée», elle se dit heureuse de cet arrangement. Car en Afrique du Sud, on ne rigole pas avec la colère de l'au-delà.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!