Football: À Bâle, le Dynamo Kiev boucle sa tournée de la paix invaincu
Publié

FootballÀ Bâle, le Dynamo Kiev boucle sa tournée de la paix invaincu

Le club de la capitale ukrainienne a battu les Bâlois (2-3), lors du Match de la Paix disputé au Parc Saint-Jacques mercredi soir. Mais l’essentiel, dans cette tournée européenne, était ailleurs.

par
Robin Carrel
(Bâle)
Oleksandr Karavaev (au centre) a ouvert la marque pour les Ukrainiens.

Oleksandr Karavaev (au centre) a ouvert la marque pour les Ukrainiens.

freshfocus

Des pancartes contre la guerre, des drapeaux ukrainiens de partout, des joues d’enfants bariolées en rouge et blanc ainsi qu’en bleu et jaune, quelques joyeux envahissements du terrain, une ambiance confraternelle comme on en voit rarement dans une enceinte de football et surtout, enfin, des sourires… La partie amicale entre Bâle et le Dynamo Kiev a permis à pas mal de monde d’oublier la guerre en Ukraine, l’espace d’une heure et demie. Les deux équipes ont donné un spectacle intéressant sur le pré, pour ne rien gâcher.

Avec une équipe 100% ukrainienne parce que privée de ses joueurs étrangers, qui ont quitté le pays dès le début de la guerre, le Dynamo a fait mieux que jeu égal avec le deuxième du Championnat de Suisse. Son attaquant Oleksandr Karavaev, au rebond à la suite d’une frappe sur le poteau de Vladyslav Vanat, a ouvert le score dès la 23e. Le buteur a ensuite trouvé la transversale du but du jeune portier Felix Gebhardt quatre minutes plus tard.

Le Hongrois Adam Szalai a égalisé de façon «zlatanesque» juste avant la pause. À l’heure de jeu, c’est une frappe contrée du Néerlandais Wouter Burger par son coéquipier italien Sebastiano Esposito, qui a pris à contre-pied le dernier rempart Georgiy Bushchan. Mais l’histoire est restée belle jusqu’au bout. Oleksandr Andriyevskyi et Denys Popov ont, en effet, permis aux Kiéviens de passer devant au tableau d’affichage en l’espace de quelques minutes en fin de rencontre (79e et 82e).

Cette partie, disputée devant un peu plus de 15’000 personnes, a été organisée dans le cadre de la tournée effectuée par le Dynamo Kiev à travers l’Europe ces dernières semaines. Le club ukrainien, deux fois vainqueur de la Coupe des Coupes lors de son glorieux passé, a visité certaines belles adresses du football européen, comme Galatasaray ou le Borussia Dortmund, et n’a jamais connu la défaite. C’est toujours ça de pris, en attendant de pouvoir reprendre son championnat domestique – dont la saison actuelle a été annulée avant la fin de la trêve hivernale – le plus vite possible.

Ton opinion

2 commentaires