Langues – A Bâle le latin est supplanté par le klingon

Publié

LanguesÀ Bâle le latin est supplanté par le klingon

Ces quatre dernières années, le nombre de personnes ayant appris le klingon, une langue fictive entendue dans «Star Trek», est comparable au total de celles ayant choisi le latin.

La langue des Klingons supplante peu à peu le latin auprès des personnes désirant apprendre une langue «étrangère».

La langue des Klingons supplante peu à peu le latin auprès des personnes désirant apprendre une langue «étrangère».

DR

«TlhIngan Hol Dajatlh’a’? HIja’!» (parles-tu klingon? Oui!) Cette langue imaginaire parlée par une population belliqueuse qu’on retrouve dans la saga cinématographique «Star Trek» a séduit 150 personnes ces quatre dernières années à Bâle. Des cours sont donnés par l’École-club Migros de la cité rhénane. Mieux: un cours accéléré, en ligne, est même prévu ces prochains jours.

Si on tape latin dans un moteur de recherche, seuls les danses latino-américaines ou des cours de cuisine apparaissent. Il faut dire que la demande pour apprendre le latin est très faible. Dans les collèges et lycées de Bâle, on ne trouve que 32 élèves cette année qui ont choisi l’option latin rapporte la «Basler Zeitung.» C’est 1,2% de tous les élèves du secondaire. Ils étaient presque quatre fois plus nombreux. «Sas» (pas bien) diraient les Klingons, un peuple très attaché à ses traditions!

Les temps changent

«Tempora mutantur et schola mutatur in illis» (les temps changent et l’école change aussi). Ce proverbe légèrement adapté par le directeur de l’éducation bâlois, Conradin Cramer fait partie de la réponse qu’il a donnée au député Stefan Suter, qui exprimait son inquiétude quant à la disparition de l’enseignement du latin. Il a ajouté qu’en 2016, l’apprentissage du latin a été introduit au niveau du secondaire I, ce qui a un effet positif sur les compétences linguistiques des élèves. Et même le professeur d’antiquité et ancien recteur de l’Université de Bâle a récemment avoué: «Le temps du latin est révolu!»

(jbm)

Ton opinion

7 commentaires